TATARS

MONGOLS

En un temps record, il soumit la totalité de la Chine soit 109 millions de kilomètre carrés approximativement. La Chine, la Mongolie, le Vietnam, la Corée, le Cambodge, la Thaïlande, la Sibérie et le nom des Tatars ou des Mongols est lié à ce peuple qui s’établit au nord de la Chine dans un désert qui a pour nom le Désert de Gobie en Mongolie.



Les caractéristiques particulières des combattants mongols

Les Tatars ou les Mongols ?


Les Tatars ont pour origine les tribus de ces régions et de ces tribus sont issus d’autres tribus tels que les Mongols, les Turcs, les Seljouks ainsi qu’un grand nombre d’autre tribus avec des noms différents. Et lorsque Gengis Khan et ses Mongols occupèrent cette région, toutes les tribus prirent le nom de Mongols.
La religion des Tatars était étrange et un amalgame de différentes religions que Gengis Khan prit de l’Islam, des Chrétiens, des Bouddhistes à qui il ajouta certaine choses inventées par lui dont il fit un livre qui servit de code et de religion aux Tatars et qu’il nomma al-Yassiq ou al-Yassa.
Les guerres des Tatars étaient reconnaissables grâce à des particularités qu’ils leur étaient propres ; un déferlement effrayant, l’infinité des troupes, des millions de combattants, une organisation et un ordre exceptionnel, extrêmement résistants dans les pires conditions, aptes à combattre dans tous les états y comprit chaleur intense et froid glacial, implacables combattants, formidable commandement militaire et non pas seulement Gengis Khan tous les soldats et les commandants étaient aptes au commandement. La plus marquante des caractéristiques de ces troupes était certainement leur manque total de compassion comme s’ils n’avaient pas de cœur donc pas d’émotions.

Les guerres des Tatars étaient sans commune mesure avec celle du reste de l’Humanité. Leurs destructions étaient massives et démesurées. S’ils entraient dans une ville, ils n’en ressortaient qu’après avoir rasé toute forme de vie et tout support de vie. Tout était systématiquement détruit de manière à ce que la vie ne puisse pas ressurgir et il ne faisait aucune différence entre les femmes, les bébés, les enfants, les jeunes, les vieillards, les malades et les animaux, aucune différence entre les opprimés et les oppresseurs, aucune différence entre les civils et les combattants.
Ils étaient un peuple terrifiant, déchaîné et sanguinaire sans état d’âme et comme l’a dit le Sheikh al-Mouwaffaq ‘Abdel-Latif dans Khabar at-Tatar : « C’est comme si leurs buts était d’éteindre l’humanité et la désolation du monde car ils n’étaient intéressés ni par le pouvoir et ni par l’argent, » leur seul but était la pure stérilisation de la terre.

Une autre caractéristique des guerres de ce peuple était leur refus de l’acceptation de l’autre, du conseil de l’autre, ou de l’aide de l’autre et aucune alliance possible avec les autres n’était envisageable. Cependant, la pire des choses est que les Mongols étaient convaincus qu’ils venaient pour amener la paix, la justice et propager leur religion exactement comme les soldats de la « paix » de nos jours !

La dernière caractéristique de ces gens est qu’ils ne respectaient ni parole, ni engagement, ni pacte et ni traité et si les croisés étaient comme eux sur ce point et respectaient toutefois 1 engagement sur 1000 et uniquement quand leurs intérêts étaient menacés, les Tatars n’en respectaient aucun sur mille. Et jamais du début de leur histoire à leur chute, ils ne respectèrent la moindre parole ou le moindre traité.

Ce sont par ces caractéristiques que furent connus les Tatars et ces caractéristiques s’appliquent et se retrouvent dans toutes leurs armées au fil du temps. Ils n’ont jamais pensé une seule fois à Celui qui détient la Toute Puissance et qui a établi des lois pour les êtres Humains et au final les Tatars n’étaient que des criminels comme toutes les armées des mécréants et si vous comparez les apostats de toutes les époques, ils étaient en tout point similaires et l’exemple le plus récents après celui des escadrons de la mort (un synonyme de Tatar) du gouvernement algérien et leur odieux massacres de populations civiles, nous avons vu celui des Américains alliés aux shiites à l’œuvre en Irak et en Afghanistan que j’ai vu de mes propres yeux filmés par des soldats américains, on trouve tellement de chose sur Internet.
Ainsi furent aussi les guerres des Perses et continue de l’être, ainsi furent les guerres des Romains, ainsi furent les guerres des croisés en Syrie et en Egypte, ainsi furent les guerres des croisés en Andalousie, ainsi fut la guerre d’Algérie ainsi sont les guerres de nos jours, aucun changement.

Nulle de ces armées n’a un regard ou une considération pour les lois divines, nulle des armées n’a jamais pensé que la Toute Puissance n’appartient qu’à Allah Exalté à Lui les Louanges et la Gloire, nulle de ces armées n’a jamais pensé qu’un jour elles comparaîtront devant le Juge Suprême et que tous ces innocents qui sont morts sans savoir pourquoi et à qui on a jamais donné la parole se verront rendre justice, sinon à quoi bon la vie quand on né et meurt sans être consulté ?

Et ainsi se poursuivent les guerres de nos jours par les mécréants et leurs alliées durs et sanguinaires envers les peuples désarmés. Ou sont donc passées toutes les armées de Saddam, ont-elles défendues leur pays mais non, ou si peu, elles se sont totalement volatilisées comme si elles n’avaient jamais existées ! Et Abou ash-Shar de Syrie qui s’est fait trois fois bombardé par ses voisins, a-t-il répliqué ne serait-ce que par un pet étouffé ? Jamais, par contre il emploi tout son arsenal militaire contre ses propres citoyens. Ces citoyens du monde islamique qui sont à l’opposé de ces tyrans, les authentiques patriotes de leur pays !

Maudits Tatars et si les noms et les visages diffèrent au fil des siècles, leurs cœurs est un. Haine, rage, animosité, racisme envers tout ce qui est Musulman ou parait l’être ! Et Allah Exalté dis dans Son noble Livre dans la Sourate ad-Dariyat, verset 53 : « Est-ce qu’ils se sont transmis cette injonction ? Ils sont plutôt des gens transgresseurs. »



Les trois puissances au septième siècle de l’Hégire

Il y avait donc à la fin du septième siècle de l’Hégire, trois principales puissances sur la surface de la terre.
La puissance islamique à la prodigieuse histoire, une puissance reconnue et crainte mais traversant une période difficile. Une puissance qui malgré la faiblesse et les assauts répétés resta une puissance et continue de l’être. Tout le monde sait que le monde islamique, et peu importe son état de décrépitude, renferme en son sein une prodigieuse force qui peut se réveiller à tout moment et qu’il ne suffit que d’un individu capable de réunir les agents de cette force pour qu’elle s’épanouisse de nouveau et elle s’épanouira de toute manière peu importe le temps que cela prendra, l’injustice ne pouvant régner indéfiniment.

La seconde puissance est celle des croisés (salibiyine) et même s’ils étaient faibles et arriérés culturellement et scientifiquement par rapport aux Musulmans, ils étaient une force qu’il ne fallait pas sous-estimer à cause de leur grand nombre, de leur degré de haine et leur volonté de conduire jusqu’à la fin du monde la guerre contre les Musulmans et Allah Exalté, Gloire à Lui, a dit la vérité dans son Noble Livre dans la Sourate al-Baqarah, verset 217 : « Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu’à, s’ils peuvent, vous détourner de votre religion. »

L’Oummah Islamique et les croisés étaient donc les deux premières antiques puissances à cette époque et ils furent suivis par une troisième et nouvelle puissance, celle des Tatars. Une puissance sauvage et barbare sans histoire précédente, sans culture subitement apparue sans gens raisonnables ou religieux pour la guider et pour l’informer des autres nations ou du Maitre des Cieux et des Terres. Et c’était donc une obligation pour ces barbares sauvages de poursuivre leurs conquêtes jusqu’à ce qu’ils n’aient plus de concurrents et qu’ils soient les seuls à régner sur la terre.

 

Upload Image...
Views: 0