SIRAH

Biographie du Messager d'Allah

Le retour de l’armée musulmane à Médine

 

Après le retrait d’Abou Soufyan et son armée vers La Mecque, le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) retourna à Médine avec sa courageuse et brave armée, la tête haute enregistrant ainsi, par cette rapide action militaire, une éclatante victoire politico-militaire.

 

L’expédition d’Hamra al-Assad contribua largement la reprise en main de la situation tant à l’intérieur que dans les environs de Médine et à démontrer à ceux qui se tenaient à l’affut (les Juifs, les hypocrites et les bédouins) que leurs spéculations étaient fausses et leurs doutes sans fondement.

 

Par cette action rapide, le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) prouva à tous les Arabes qu’Abou Soufyan n’était pas vraiment le vainqueur à l’issue de cette bataille et qu’Ouhoud n’était qu’une courte victoire truquée suite à l’erreur des archers. D’ailleurs, les grands chefs militaires admirent que la poursuite d’Hamra al-Assad avait été une véritable et ingénieuse manœuvre militaire grâce à laquelle le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) pu préserver la position des Musulmans parmi les habitants de la région après la bataille d’Ouhoud.

 

Statistique détaillée des pertes dans les deux camps

 

Selon al-Boukhari, les Musulmans enregistrèrent la perte de soixante-dix de leurs Compagnons, soit dix pour cent de l’effectif de leur armée. La majorité écrasante des Shouhadah fut des Ansar : soixante-quatre et les quatre restants des Mouhajirine.

 

Les Shouhadah des Mouhajirine

 

  1. Hamza Ibn ‘Abd al-Mouttalib des Banou Hashim Ibn ‘Abd al-Manaf (tué par al-Wahshi l’abyssin, l’esclave de Joubayr Ibn Mout’im).
  2. ‘AbdAllah Ibn Jahsh de Banou ‘Asd Ibn Khazima, allié des Banou ‘Abd-ash-Shams Ibn Abd-al-Manaf.
  3. Mous’ab Ibn ‘Oumayr des Banou ‘Abd ad-Dar Ibn Qoussay (tué par Ibn Qami’a).
  4. Shammas Ibn ‘Uthman de Banou Makhzoum.

 

Les Shouhadah des Ansar

 

A – De la tribu Aws.

– Des Banou ‘Abd-al-Ashhal

  1. ‘Amrou Ibn Mou’ad Ibn an-Nou’man.
  2. Al-Harith Ibn ‘Anas Ibn Rafi’.
  3. ‘Oumara Ibn Ziyad Ibn as-Sakan.
  4. Salma Ibn Thabit Ibn Waqsh.
  5. ‘Amrou Ibn Thabit Ibn Waqsh.
  6. Leur père Thabit Ibn Waqsh.
  7. Souhayl Ibn Jabir.
  8. Sayfi Ibn Qaydhi.
  9. Houbab Ibn Qaydhi.
  10. Abbad Ibn Sahl.
  11. Al-Harith Ibn Aws Ibn Mou’ad.
  12. Rifa’a Ibn Waqsh.
  13. ‘Ayas Ibn Aws Ibn ‘Atik.
  14. ‘Oubayd Ibn at-Tayhan.

 

– Des Banou Dhafar

  1. Yazid Ibn Khatib Ibn Oumayyah.

 

– Des Banou Zubay’a

  1. Abou Soufyan Ibn al-Harith Ibn Qays Ibn Zayd.
  2. Handhala Ibn Abou Amir (Celui qui fut lavé par les anges).

 

– Des Banou ‘Oubayd

  1. Anis Ibn Qatada.

 

– Des Banou Thaiaba Ibn ‘Amrou Ibn ‘Awf

  1. Abou Hayya Ibn ‘Amrou Ibn Thabit.
  2. ‘AbdAllah Ibn Joubayr, le chef de archers désigné par le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam).

 

– Des Banou as-Salm

  1. Khaythama, Abou Sa’d Ibn Khaythama.

 

– Des Banou Mou’awiyyah Ibn Malik Ibn ‘Awf

  1. Soubay’ Ibn Hatib.

 

B – De la tribu Khazraj

– Des Banou al-‘Ajlan

  1. ‘AbdAllah Ibn Salma al-Balwi.

 

– Des Banou an-Najjar Ibn Thaiaba

  1. ‘Amrou Ibn Qays.
  2. Son fils, Qays Ibn ‘Amrou.
  3. Thabit Ibn ‘Amrou Ibn Zayd.
  4. ‘Amir Ibn Moukhlid.
  5. Abou Habira Ibn al-Harith Ibn ‘Alqama.
  6. ‘Amrou Ibn Moutarif Ibn ‘Alqama Ibn ‘Amrou.
  7. Aws Ibn Thabit Ibn al-Mounzir.
  8. Anas Ibn an-Nazr Ibn Zamzam Ibn Zayd Ibn Haram.
  9. Qays Ibn Moukhalid.
  10. Kaysan.
  11. Soulaym Ibn al-Harith.
  12. Nou’man Ibn ‘Abd-‘Amr.

 

– Des Banou al-Harith

  1. Kharijah Ibn Zayd Ibn Abou Zouhayr.
  2. Sa’d Ibn ar-Rabi’ Ibn Abou Zoubayr.
  3. Aws Ibn al-Arqam Ibn Zayd (enterrés tous deux dans la même tombe).

 

– Des Banou al-‘Abjar

  1. Malik Ibn Sinan Ibn ‘Oubayd.
  2. Sa’id Ibn Souwayd Ibn Qays.
  3. ‘Outbah Ibn Rabi’ Ibn Rafi’

 

– Des Banou Sa’id

  1. Tha’labah Ibn Sa’d Ibn Malik.
  2. Thaqaf Ibn Farwa al-Badi.

 

– Des Banou Tarif

  1. ‘AbdAllah Ibn ‘Amrou Ibn Wahb.
  2. Zoumrah (leur allié) des Banou Jouhaynah.

 

– Des ‘Awf Ibn al-Khazraj

  1. Nawfal Ibn ‘AbdAllah.
  2. Abbas Ibn ‘Ayada Ibn Nazla.
  3. Nou’man Ibn Malik Ibn Tha’labah.
  4. Al-Moujazzir Ibn Ziyad al-Balwi al-Khazraji (par alliance).
  5. Oubada Ibn al-Hashas.

 

– Des Banou al-Houbla

  1. Rafa’a Ibn ‘Amrou.

 

– Des Banou Salma

  1. ‘AbdAllah Ibn ‘Amrou Ibn Haram.
  2. ‘Amrou Ibn al-Jamouh Ibn Zayd Ibn Haram.
  3. Khallad Ibn ‘Amrou Ibn al-Jamouh.
  4. Abou ‘Ayman.

 

– Des Banou Sawad Ibn Ghanam

  1. Soulaym Ibn ‘Amrou Ibn Hadida.
  2. ‘Antara (auxiliaire de Soulaym Ibn ‘Amrou).
  3. Sahl Ibn Qays Ibn Ka’b.

 

– Des Banou Zourayq Ibn ‘Amir

  1. Thakwan Ibn ‘Abd-Qays.
  2. ‘Oubayd Ibn al-Mou’alla.

 

Ibn Ishaq cite les noms de ces Shouhadah auxquels Ibn Hisham ajoute les noms de cinq Ansar que voici :

  1. Malik Ibn Namila al-Mazini (un allié des Banou Mou’awiyyah Ibn Malik).
  2. Al-Harith Ibn Ouday Ibn Kharacha (de Banou Khatma, des Aws).
  3. Malik Ibn ‘Ayas (de Banou Sawad Ibn Malik, des Khazraj).
  4. ‘Ayas Ibn Ouday (de Banou ‘Arnrou Ibn Malik, des Khazraj).
  5. ‘Amrou Ibn ‘Ayas (des Banou Salim Ibn ‘Awf, des Khazraj).

 

Quant aux blessés, aucun historien n’a rapporté de statistique satisfaisante comme pour les Shouhadah. Cependant, on peut avancer, à la lumière des matériaux récoltés sur la bataille d’Ouhoud, que leur nombre ne pouvait pas être en deçà de cent cinquante. Dans as-Sirah al- Halabiya, l’auteur cite le nombre de quarante blessés dans la seule tribu des Banou Salma[9].

 

Views: 0