SIRAH

Biographie du Messager d'Allah

2 – Les polythéistes et les juifs

Les bédouins qui habitaient dans les alentours de Médine guettaient les revers des musulmans et le moment opportun pour les attaquer. Et les Qouraysh, de leur part, essayaient de toute leur force d’anéantir les croyants même dans leurs demeures à Médine après leur émigration et regrettèrent de ne pas pu avoir exécuté leur but alors qu’ils vivaient parmi eux à La Mecque. Quant aux idolâtres médinois, leur intention n’en était pas moins hostile, car ils considéraient les musulmans qui répondaient à l’appel du Prophète (Sallallahou ‘aleyhi wa sallam) comme des intrus.

 

Les juifs tentèrent les Mouhajirines lorsqu’ils arrivèrent à Médine dans le but de les faire rejoindre leur camp en leur promettant de les aider à diffuser la nouvelle religion. Mais ils ne tardèrent pas à manifester leur inimitié après s’être aperçus qu’ils étaient devenus forts et puissants. Ils usèrent même de ruses pour semer la discorde entre eux et les Médinois, et ceci en réveillant le sentiment tribal entre les Aws et les Khazraj et évoquant les guerres qui avaient éclatées surtout le jour de Bou’ath.

 

Les patrouilles visaient à montrer aux polythéiste et aux juifs de Médine la force des musulmans afin qu’ils les laissent libres pour propager et défendre leur dogme.

 

Chronologie des évènements

 

Le régiment de Hamza

1 – Les forces des deux partis

A – Les musulmans : Cette patrouille était formée de trente fantassins des Mouhajirines sous le commandement de Hamza Ibn Abd al-Mouttalib l’oncle paternel du Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam).

B – Les polythéistes : Une caravane de commerçants protégée par trois cent individus ayant à leur tête Abou Jahl Ibn Hicham.

1 – Le but : L’arrivée à al-‘Is sur le littoral de la Mer Rouge pour intercepter les caravanes commerciales des Qouraysh entre La Mecque et le pays de Sham.

2 – Le Résultat : La patrouille des croyants put arriver à al-‘Is sur le littoral menaçant cette caravane mais Majdi Ibn ‘Amr al-Jouhani s’interposa entre les deux partis et les musulmans retournèrent sans combat.

 

 

Le régiment de ‘Oubaydah Ibn al-Harith

 

1 – Les forces des deux partis

A – Les musulmans : Une patrouille de soixante Mouhajirines sous le commandement de ‘Oubaydah Ibn al-Harith Ibn Abd al-Mouttalib Ibn Abd al-Manaf.

B – Les polythéistes : Plus de deux cents fantassins et cavaliers sous le commandement d’Abou Soufyan Ibn Harb ou suivant une autre version ‘Ikrimah Ibn Abi Jahl.

1 – Le but : L’arrivée à la vallée Rabigh pour intercepter une caravane venant de Sham se rendant à La Mecque.

1 – Le résultat : Les musulmans purent atteindre la vallée de Rabigh et livrer une escarmouche. Sa’d Ibn Abi Waqqas tira des flèches et fut ainsi le premier des croyants qui tira pour la cause de l’Islam. Les deux forces se séparèrent sans qu’il y eut vraiment de combat après que les musulmans aient montré leur puissance aux polythéistes.

 

 

Le régiment de Sa’d Ibn Abi Waqqas

 

1 – Les forces des deux partis

A – Les musulmans : Une patrouille de vingt hommes des Mouhajirines sous le commandement de Sa’d Ibn Abi Waqqas.

B – Les polythéistes : Une caravane de commerçants protégée par nombre inconnu d’hommes.

1 – Le but : L’arrivée à al-Khawar pour intercepter la caravane.

2 – Le résultat : Sa’d et ses hommes manquèrent la caravane car les espions Qouraysh les informèrent de l’arrivée des Musulmans si bien qu’ils se hâtèrent avant l’arrivée des croyants et purent fuir.

 

 

L’expédition de Waddan appelée aussi l’expédition d’al-Abwa

 

1 – Les deux forces

A – Les musulmans : Une patrouille de deux cent cavaliers et fantassins sous le commandement du Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam).

B – Les polythéistes : Une troupe de Qouraysh et de Bani Damrah.

1 – Le but : Atteindre Waddan pour couper le chemin commercial entre La Mecque et le pays de Sham ainsi que s’allier avec les autres tribus qui dominaient dans la région.

2 – Le résultat : La force des croyants purent atteindre Waddan et attaquer les Qouraysh. De même, le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) rencontra les Bani Damrah dont leur chef était Ma Ibn ‘Amr ad-Damri et put conclure avec lui un pacte de non-agression.

 

 

L’expédition de Bouwat

 

1 – Les deux forces

A – Les musulmans : Un régiment formé de deux cent cavaliers et fantassins commandé par le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam).

B – Les polythéistes : Une caravane commerciale protégée par quatre cavaliers et fantassins commandés par Oumayya Ibn Khalaf al-Joumah

1 – Le but : Atteindre Bouwat du côté du mont Radwah sur le chemin commercial entre La Mecque et Sham.

2 – Le résultat : La force musulmane put atteindre Bouwat mais les espions de Qouraysh étaient au courant de cette attaque et avertirent les hommes de la caravane qui hâtèrent le pas, empruntèrent un autre chemin et purent s’esquiver. Le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) retourna avec les hommes sans rencontrer aucun obstacle. Les musulmans restèrent toutefois presqu’un mois à Bouwat.

 

 

L’expédition de Zoul-‘Oushayrah

 

1 – Les deux forces

A – Les musulmans : Une patrouille de guerriers formée de deux cent cavaliers et fantassins commandés par le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam).

B – Les polythéistes : Des hommes des Bani Moudlij et leurs alliés des Bani Damrah qui protégeaient une caravane appartenant aux Qouraysh dont le chef était Abou Soufyan Ibn Harb.

1 – Le but : L’arrivée à un endroit appelé al-‘Oushayrah dans la région de Yanbou’, sur la route commerciale que les Qouraysh empruntaient entre La Mecque et Sham. Le but était la conclusion d’une entente avec les tribus en leur montrant la force des musulmans.

2 – Le résultat : Les musulmans passèrent un mois à ’Oushayrah et conclurent une entente avec les Bani Moudlij et leurs alliés les Bani Damrah… Quant à la caravane de Qouraysh, elle emprunta un autre chemin. Les musulmans retournèrent sans combat.

 

 

La première expédition de Badr

 

1 – Les deux forces

A – Les musulmans : Une patrouille formée, d’environ deux cent cavaliers et fantassins sous le commandement du Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam).

B – Les polythéistes : Des groupes qui attaquèrent les pâturages aux alentours de Médine et purent s’emparer d’un troupeau de chameaux et de moutons appartenant aux musulmans.

1 – Le but : La poursuite de ces polythéistes pour récupérer le troupeau.

2 – Le résultat : Les musulmans atteignirent la vallée Safwan près de la source de Badr sans pouvoir atteindre les ravisseurs et retournèrent sans combat.

 

 

Le régiment de Abdullah Ibn Jahsh al-Assadi

 

1 – Les deux forces

A – Les musulmans : Une patrouille de douze Mouhajirines commandés par ‘AbdAllah Ibn Jahsh. Elle sortit au mois de Rajab, sept mois après l’Hégire. Le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) confia au commandant une lettre fermée en lui ordonnant de la décacheter après deux jours de marche et d’exécuter son contenu, à condition de n’obliger personne à le suivre.

Le contenu de la lettre était le suivant :

« Lorsque tu liras cette lettre, poursuis ton chemin vers Nakhlah entre La Mecque et Ta’if. Épie les Qouraysh et apporte-nous de nouvelles. »

 

Après avoir lu la lettre et révélé son contenu aux hommes personne parmi eux ne voulut rebrousser chemin. ‘AbdAllah se dirigea vers l’endroit désigné par le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) avec les hommes à l’exception de Sa’d Ibn Abi Waqqas et ‘Outbah Ibn Ghazwan qui partirent à la recherche d’un chameau perdu. En les voyant, les Qouraysh les capturèrent.

‘AbdAllah, quant à lui, poursuivit son chemin et atteignit Nakhlah. La caravane des Qouraysh passa à ce moment-là, et les musulmans l’attaquèrent, tuèrent ‘Amr Ibn Al-Hadrami, prirent deux prisonniers, et le quatrième prit la fuite. ‘AbdAllah retourna à Médine amenant avec lui la caravane et les prisonniers.

B – Les polythéistes : Une caravane commerciale protégée par quelques hommes sous le commandement de ‘Amr Ibn al-Hadrami qui fut tué.

1 – Le but : L’arrivée à Nakhlah et épier les Qouraysh conformément aux directives de la lettre mais sans livrer de combat.

2 – Le résultat :

A – L’acte belliqueux commit par ‘AbdAllah Ibn Jahsh en combattant les polythéistes, au mois de Rajab considéré comme sacré, fut une dérogation aux traditions suivies à cette époque en profanant ce mois, ce qui poussa Qouraysh à lancer une large propagande contre les musulmans. D’autant plus que le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) n’avait pas donné l’ordre de combattre.

B – Dans cette expédition, si on peut l’appeler ainsi, tomba la première victime des polythéistes, le premier butin fut acquis par les musulmans qui firent deux prisonniers. Le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) racheta ces deux derniers dont l’un d’eux se convertit tandis que le deuxième retourna à La Mecque.

 

 

Views: 0