SIRAH

Biographie du Messager d'Allah

Nombre d’unités, nom des clans et de leur commandant

 

1) Une unité des Bani ‘Abd al-‘Ashhal sous le commandement d’Abou Na’ila.

2) Une unité des Bani Doufr sous le commandement de Qatada Ibn Nou’man.

3) Une unité des Bani Haritha sous le commandement d’Abou Bourda Ibn Nijar.

4) Une unité des Bani Mou’awiyyah sous le commandement de Jabr Ibn ‘Outayk.

5) Une unité des Bani Katma sous le commandement d’Abou Loubabah Ibn ‘Abd-Moundir.

6) Une unité des Bani Oumayya Ibn Zayd sous le commandement de Mabid (ou Nabid).

 

La formation des Aws

 

1) Une unité des Bani Sa’idah sous le commandement d’Abou Oussayd as-Sa’idi.

2) Une unité des Bani Harith sous le commandement de ‘Abdallah Ibn Zayd.

3) Une unité des Bani Salamah sous le commandement de Qoutba Ibn ‘Amir.

4) Une unité des Bani Malik Ibn Najjar sous le commandement de ‘Oumara Ibn Hazm.

5) Une unité des Bani Mazin  sous le commandement de Soulat Ibn Qays.

6) Une unité des Bani Dinar commandement inconnu.

 

La formation des Khazraj

 

1) Trois unités des Mouhajirine sous le commandement de ‘Ali Ibn Abi Talib, Zoubayr Ibn al- ‘Awwam et Sa’d Ibn Abi Waqqas.

 

2) Trois unités des Mouzaymah sous le commandement de   Nou’man Ibn Miqram, Bilal Ibn Harith et ‘Abdallah Ibn ‘Amr.

 

3) Quatre unités de Jouhaynah sous le commandement de Souwayd Ibn Sakhr, Rafi’ Ibn Moukayth, Abou Zour’a et ‘Abdallah Ibn Badr.

 

4) Trois unités des Bani Soulaym sous le commandement de ‘Abbas Ibn Mirdas, Khaffaf Ibn Nadba et Hajjaj Ibn ‘Iat.

 

5) Trois unités de Khouza’a sous le commandement de Bousr Ibn Soufyan, Ibn Shourayh et ‘Amrou Ibn Salim.

 

6) Deux unités de ‘Asla a sous le commandement de Bouraydah Ibn Hasib et Najja Ibn Salim.

 

7) Une unité de Ghifar sous le commandement d’Abou Dar al-Ghifari.

 

8) Une unité d’Oumra et de Sa’d sous le commandement d’Abou Waqid al-Leythi.

 

9) Une unité des Bani Leyth sous le commandement de Sa’b Ibn Jouthamah.

 

10) Deux unités d’Ashja’ sous le commandement de Nou’aym Ibn Mas’oud et Mi’qal Ibn Sinan.

 

La formation des Mouhajirine et des autres tribus

 

L’Imam Ibn Kathir a rapporté dans al-Bidayah wa-an-Nihayah, t IV, p 289 :

 

«  Mou’ad Ibn Muhammad m’a rapporté que ‘Abdallah Ibn Sa’d at dit : « Après avoir quitté al-‘Arj, le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) laissa partir en avant de l’armée musulmane une cavalerie dont les hommes capturèrent un espion des Hawazin avant même d’arriver à Taloub qu’ils ramenèrent aussitôt le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) en disant : « O Messager d’Allah ! Il était sur sa monture lorsque nous l’aperçûmes mais, il disparut (soudain) dans un ravin pour réapparaitre de nouveau dans un lieu élevé et dominant. Nous nous lançâmes à sa poursuite et il essaya de nous échapper puisque son chameau était caché en bas. Cependant, nous le capturâmes et l’interrogeâmes :

– « D’où es-tu ? »      

– « Un Ghifari, » répondit-il.

– « C’est vrai, ils habitent ce territoire, mais de quelle tribu de Ghifar es-tu ? » Là, il resta perplexe et ne sut que répondre. Notre doute s’est alors confirmé.

– « Où est ton clan ?, » lui demandâmes-t-on. – Là-bas, répliqua-t-il en faisant signe de la main vers un endroit.

– « Près de quelle source d’eau et qui est avec toi là-bas ? » Et de nouveau aucune réponse. Sur ce, nous lui avons dit :

-«  Soit que tu nous dis la vérité, soit on te tranche le cou ! »

– « Est-ce que le vérité me sera utile ? »

– « Certainement, » lui fut-il répondu.

– « Je suis de Hawazin et des Bani Nasr exactement. Les Hawazim m’ont envoyé comme espion et m’ont chargé de rentrer à Médine en me disant : « Va et rapporte-nous des renseignements sur ce que va faire Muhammad avec Qouraysh. Va-t-il leur envoyer des troupes ? Va-t-il être lui-même à la tête de l’armée ? Nous pensons qu’il va les attaquer, cela parait certain. S’il quitte (Médine), poursuis-le jusqu’à la vallée de Sarif[13] car s’il veut nous attaquer en premier, il suivra surement la route de cette vallée et s’il veut attaquer Qouraysh, il maintiendra le même itinéraire. »

Après ce rapport de la patrouille, le Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) questionna lui-même l’espion :

– « Où sont les Hawazin ? »

– « Je les ai laissés à Baq’a’ où ils ont rassemblé plusieurs troupes. Ils ont envoyé certains des leurs à Jourash dans le but de se faire fabriquer des chars et des catapultes. Je les ai laissés en train de rassembler tous les Hawazin. »

– « A qui ont-ils confié le commandement ? »

– « Au jeune Malik Ibn ‘Awf. »

– « Est-ce que tous les Hawazin ont répondu favorablement à l’appel de Malik ? »

– « (Non), les plus importants parmi les Bani ‘Amir se sont abstenus. »

– « Qui exactement ? »

– « Les Ka’b et les Kilab. »

– « Et les Hilal, qu’ont-ils fait ? »

– « Peu d’entre eux ont rejoint (Malik). D’autre part, hier j’étais de passage à La Mecque, chez ton peuple. Je les ai laissés (tous) contre ce qu’a rapporté Abou Soufyan Ibn Harb, effrayés. »

– « Allah Exalté nous suffit comme garant, » dit alors le Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) avant de s’adresser aux présents : « Je crois que cet homme vient de me dire la vérité. »

– « Est-ce que cela m’est utile, » demanda le captif ? 

 

La réponse du Messager d’Allah (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) fut de donner l’ordre à Khalid Ibn al-Walid de garder ce prisonnier jusqu’à leur entrée à La Mecque, de peur qu’il n’aille informer les siens ou les Qouraysh des mouvements des Musulmans. Plus tard cet espion combattra à Awtas dans les rangs de l’Islam contre les Hawazin. »

 

Views: 0