OSMANLI

Misr Oughlu a rapporté : « ‘Uthman Ibn Artoughroul croyait profondément que son seul devoir dans la vie était le Jihad dans la Voie d’Allah, de proclamer et d’établir la Parole d’Allah, à Lui les Louanges et la Gloire. Il progressa, en utilisant toute sa puissance et ses sentiments, pour atteindre cet objectif. »

 

Telles étaient quelques-unes des caractéristiques de ‘Uthman al-Awwal (le Premier), le résultat naturel de sa foi en Allah, Exalté et Loué soit-Il, de sa préparation pour le Dernier Jour, de son amour pour les croyants, de sa haine envers les gens incrédules et de son profond amour pour le Jihad. dans la Voie d’Allah et la propagation du Message de l’Islam.

 

Lors de ses conquêtes, ‘Uthman avait l’habitude de suggérer aux dirigeants byzantins, dans la région d’Asie Mineure, de faire un choix entre trois offres : embrasser l’Islam, payer la Jizyah (impôt sur les gens du Livre vivant sous une autorité islamique) ou faire face à la perspective de la guerre. Certains Romains byzantins embrassèrent l’Islam, d’autres le rejoignirent et acceptèrent sa deuxième offre de payer la Jizyah, tandis que les autres firent face à un Jihad dépourvu de toute clémence, et tous furent vaincus, ainsi ‘Uthman fut en mesure d’ajouter tous leurs territoires à l’état sous son contrôle.

 

La personnalité de ‘Uthman était bien équilibrée et attirante, en raison de sa forte foi en Allah Exalté et en le Dernier Jour. C’est pour cette raison que son pouvoir ne diminua jamais, ni sa justice ne fut compromise, ni ne laissa sa souveraineté vaincre sa miséricorde, ni sa richesse vaincre sa modestie. Il mérita le soutien d’Allah Exalté et Loué soit-Il, en raison de sa sagesse et de son contrôle du pouvoir. Ce fut une bonté d’Allah Exalté sur son serviteur ‘Uthman, qui reçut le statut et le pouvoir de régner sur l’Asie Mineure avec Sa Parole. Il était sous le grand soin d’Allah, qui lui ouvrit la porte du succès pour réaliser ses ambitions. Il passa son temps entre la lutte contre les ennemis de l’Islam avec l’épée et la conquête du cœur des gens par sa foi et sa bienveillance, les appelants à l’Islam.

Chaque fois qu’il libérait une nation, il les appelait au Message de la Vérité ; la croyance en Allah Exalté et Loué soit-il. Il tint à introduire de nombreux types de réformes dans les régions nouvellement libérées et réussit à asseoir l’autorité de la vérité et de la justice.

 

La Constitution suivie par les Ottomans

 

La vie de l’Émir ‘Uthman, fondateur de l’État Ottoman, fut caractérisée par le Jihad et l’appel à Allah. Les savants religieux, présents, étaient au service de l’Émir et supervisaient la planification administrative et l’exécution légale au sein de l’Émirat.

Le testament de ‘Uthman à son fils, Orkhan (Arukhan ou Orukhan), fut préservé pour nous comme la direction civilisée et le Système Islamique pratiqué par l’État Ottoman.

Il dit à son fils :

« Ô fils, évite de te préoccuper de tout ce qui n’a pas été commandé par Allah le Seigneur des Mondes. Si tu es confronté à un problème, consulte le jugement des érudits islamiques. 

Ô fils, honore ceux qui sont autour de toi et sois généreux envers ton armée. Ne laisse pas le diable te tromper sur tes soldats et ta richesse. N’évite pas le peuple de Shari’ah. 

Ô fils, tu sais que notre seul objectif est de plaire à Allah Exalté, le Seigneur des Mondes. C’est avec le Jihad que la lumière de notre religion peut se répandre partout, afin que nous puissions atteindre le Plaisir d’Allah.

Ô fils, nous ne sommes pas de ceux qui mènent des guerres pour la passion de la souveraineté. Nous vivons par l’Islam et nous mourons pour l’Islam, et c’est ce pour quoi tu es apte mon fils. »

Extrait du livre Les Ottomans dans l’histoire et la civilisation du Dr. Muhammad Harb.

 

 

Dans le livre L’histoire politique de l’État Ottoman, nous trouvons une autre narration du testament, qui dit :

« Ô fils, tu dois savoir que la propagation de l’Islam, en guidant les gens correctement vers lui et en protégeant la propriété des Musulmans, est un dépôt sur tes épaules sur lequel Allah Exalté t’interrogera le jour du jugement. »

 

Dans le livre Les malheurs des enfants de ‘Uthman, nous trouvons un autre conseil dans le testament de ‘Othman à son fils, Orkhan, qui dit :

« Ô fils, je me dirige vers mon Seigneur et je suis très fier de toi ; car tu seras juste envers tes sujets, et un moujahid dans la Voie d’Allah Exalté, en répandant Sa Religion.

Ô fils, je te recommande de bien traiter les savants de la Oummah, de les honorer et de les consulter pour leurs opinions, car ils ne font que ce qui est bien.

Ô fils, méfie-toi de ne pas faire quelque chose qui déplaît à Allah. Si tu rencontres des difficultés concernant un problème, demandez aux savants religieux, et ils te guideront vers ce qui est bon.

Tu dois savoir, mon fils, que notre seul moyen, dans cette vie, est la Voie d’Allah. Notre seul objectif est de répandre la religion d’Allah car nous ne sommes pas à la recherche de statut et de questions mondaines. »

 

D’autres conseils du testament de ‘Uthman disent :

« C’est mon testament pour mes fils et amis. Gardez l’élévation de la noble religion islamique en poursuivant régulièrement le Jihad pour Allah Exalté. Élevez haut le noble drapeau de l’Islam en accomplissant parfaitement le Jihad. Soyez toujours au service de l’Islam puisqu’Allah Exalté, a désigné un faible serviteur, comme moi, pour conquérir tant de pays. Portez la Parole de Tawhid dans les terres les plus éloignées, avec le Jihad pour Allah et rappelez-vous que quiconque s’écarte du chemin de la vérité et de la justice sera privé de l’intercession du Prophète Muhammad (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) le Jour de la Résurrection.

Ô fils, il n’y a personne dans ce monde qui ne sera pas soumis à la mort, et mon temps est venu, par l’ordre d’Allah Exalté et Loué soit-Il, donc je te remets les affaires de l’état; soit juste dans toutes tes affaires… »

 

Ce testament fut le système suivit par les Ottomans.

Ils étaient fous dédiés à la connaissance islamique et montrèrent le plus grand respect aux savants islamiques. Ils concentrèrent également leurs intérêts dans des domaines scientifiques majeurs pour améliorer leurs institutions militaires. Ils furent dévoués au Jihad et purent ainsi étendre leurs conquêtes aux terres les plus éloignées qui furent atteintes par des Musulmans.

 

Nous pouvons extraire de ce testament les fondements et les principes sur lesquels l’État Ottoman fut établi :

« Ô fils, évite de te préoccuper de tout ce qui n’est pas commandé par Allah le Seigneur des Mondes. »

C’était un appel pour adhérer aux Commandements d’Allah dans chaque question, qu’elle soit mineure ou majeure, d’une manière qui place le Jugement d’Allah Exalté avant tout le reste ; Allah Exalté dit :

« Le pouvoir n’appartient qu’à Allah. Il vous a commandé de n’adorer que Lui. Telle est la religion droite ; mais la plupart des gens ne savent pas. » (Qur’an 12: 40).

 

Cela signifie que les vrais commandements de la religion, de la foi et des affaires de l’humanité appartiennent à Allah Seul, qui honore Ses Messagers avec cela. Par conséquent, aucun être humain ne devrait porter de jugement sur quelconque question que ce soit avec sa propre opinion, son intelligence ou son interprétation, sans tenir compte du jugement d’Allah. Telle est la base de la religion d’Allah telle qu’elle a été révélée à tous Ses Messagers, malgré la diversité de l’endroit et du moment où ils sont apparus. Le Qur’an fut révélé pour établir cette totalité dans l’adoration et l’obéissance aux commandements d’Allah qui dit :

« Nous avons fait descendre vers toi le Livre avec la vérité, pour que tu juges entre les gens, selon ce qu’Allah t’a appris. » (Qur’an 4: 105)

 

Tout comme l’accomplissement de l’adoration totale d’Allah est l’un des objectifs de la Révélation du Livre d’Allah, l’établissement des Commandements d’Allah en tant qu’un système de jugement parmi l’humanité, est un autre noble objectif de la Révélation.

 

‘Uthman recommanda à son fils, futur dirigeant de l’État Islamique, d’adhérer aux Commandements d’Allah dans toutes ses affaires pendant son règne, car il savait que l’établissement des Commandements d’Allah par le dirigeant musulman est un contrat, comme mentionné par Allah dans le Qur’an :

« Et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous, ainsi que l’alliance qu’Il a conclue avec vous, quand vous avez dit : « Nous avons entendu et nous avons obéi. » Et craignez Allah. Car Allah connaît parfaitement le contenu des cœurs. » (Qur’an 5: 7)

 

Ceci est un rappel d’Allah à Ses serviteurs croyants, concernant Ses Bénédictions sur eux, dans la Législation qu’Il leur a prescrite dans cette grande Religion, transmise par le Message du Prophète Muhammad (sallallahou ‘aleyhi wa sallam). Allah prit leur engagement, qu’ils suivraient Sa Législation et y adhéreraient, comme ce fut le cas avec le serment d’allégeance des Compagnons au Prophète (sallallahou ‘aleyhi wa sallam). Allah à Lui les Louanges et la Gloire, considère toute violation de l’engagement, de suivre Son Jugement, comme un signe des jours de l’ignorance, disant :

« Est-ce donc le jugement du temps de l’Ignorance qu’ils cherchent ? Qu’y a-t-il de meilleur qu’Allah, en matière de jugement pour des gens qui ont une foi ferme ? » (Qur’an 5: 50)

Dans ce verset, quiconque se détourne du jugement d’Allah en choisissant un autre jugement est blâmé.

 

Établir les Commandements d’Allah, en tant que système pour diriger les affaires des gens, c’est, en fait, parvenir à une dévotion et un culte appropriés pour Allah Seul, ce qui est la raison derrière la création de l’humanité et des Djinns. Allah, Exalté et Loué soit-Il, dit :

« Je n’ai créé les Djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Qur’an 51: 56)

C’est-à-dire pour M’obéir Seul, sans aucun associé en dehors de Moi.

 

Views: 0