OSMANLI

Le Quinzième Sultan Ottoman

 

Sultan Mustafa I

 

Règne : Premier terme 1027 – 1028 (1617-1618) 

              Second terme 1031 – 1032 (1622-1623)

Nom du Père : Muhammad III.

Nom de la Mère : Sultan Handan.

Lieu et date de naissance : Manisa, 1000 (1592).

Âge lors de l’accession au trône : 30 ans.

Date de décès : Le 15 Ramadan 1048 (20 janvier 1639).

Lieu de décès et de sépulture : Istanbul. Sa tombe est située près de la Mosquée Ayasofya.

 

 

Mustafa I fut le premier Sultan Ottoman à suivre son frère sur le trône. Le stress et la tension des exécutions de ses oncles paternels pendant le règne de son père Muhammad III et sa vie sous surveillance constante dans le palais pendant le règne de son aîné de deux ans dérangèrent Ahmed I et eurent un impact psychologique sur le jeune Shehzade pendant de nombreuses années.

 

Bien que ses tensions névrotiques fussent apparentes, on espérait que le Shehzade se rétablirait une fois qu’il aurait pris le règne. Néanmoins, après les trois premiers mois de règne, les hommes d’état convinrent à l’unanimité qu’il « n’était pas en mesure de gouverner » et le détrônèrent. Le Sultan Mustafa I fut de nouveau placé en détention et ‘Uthman II, le fils du Sultan Ahmed I, fut annoncé comme le nouveau sultan le 1 Rabi’ al-Awwal 1027 (26 février 1618). Le jeune Sultan nouvellement intronisé exclut que la détention de son oncle paternel soit suffisante et ait épargné la vie de Mustafa I quand il pourrait se débarrasser de lui afin d’éviter des risques potentiels. Cependant, les janissaires et les corps de cavalerie Sipahi envahirent subitement le Palais et exécutèrent le jeune Sultan ‘Uthman II afin de ramener Mustafa I sur le trône dans le but de pouvoir le manipuler du fait de son état mental fragile. Mustafa I, retourna sur le trône une fois de plus, mais son état mental s’aggrava considérablement.

 

Au cours du deuxième mandat du Sultan Mustafa I, le meurtre tragique du sultan ‘Uthman II par les janissaires provoqua une horreur publique généralisée envers le corps des janissaire et de la cavalerie, et une série de révoltes éclatèrent à travers le pays. Sultan Mustafa I était dans une grande agonie ; aux yeux des gens ordinaires, cependant, il était tenu pour responsable tout comme le corps militaire.

 

Les sources sur le Sultan Mustafa I rapportent qu’il se replia dans la solitude pendant le mois de Ramadan et qu’il pleura. Cependant, il ne se déchargea pas sur quiconque et, dans un de ses rêves, son frère ‘Uthman fut élevé au niveau sacré. Les chroniques font également référence au fait que le public religieux venant prier dans les mosquées fut invité à prier aussi pour l’amélioration de la santé du Sultan. D’autres sources rapportent cette brève anecdote qui suivit la mort de ‘Uthman : Le Sultan Mustafa I était dans le Palais de Topkapi à la recherche du défunt « ‘Uthman » en criant et en hurlant le nom de ‘Uthman et en priant ‘Uthman de le sortir de l’insupportable douleur de la souveraineté.

 

Après un an et demi de troubles internes, les hommes d’état décidèrent que la direction du Sultan Mustafa I n’était plus légitime. Ils détrônèrent donc Mustafa I pour la deuxième fois et saluèrent Mourad IV en tant que nouveau souverain. Exposé à une pression énorme de toutes sortes, confiné dans sa chambre dans le Palais, puis annoncé soudainement comme Sultan (deux fois !), Mustafa I observa avec tristesse la disparition de ‘Uthman II. Toutes ces difficultés le handicapèrent en plus de sa santé mentale déjà détériorée.

 

Quinze ans après sa détention au Palais, Mustafa Ier rencontra son destin le 15 Ramadan 1048 (20 janvier 1639) et fut enterré dans les jardins de la Mosquée Ayasofya.

 

Views: 0