OSMANLI

Lorsque le Sultan Salim al-Awwal (I) se rendit en Egypte, le calife abbasside Muhammad al-Moutawakkil annonça que les Ottomans allaient se charger des affaires du Califat pour lui parce qu’ils étaient les plus aptes et protéger le Monde Islamique que lui-même et ainsi l’Etat Ottoman se vit confier la responsabilité du Califat et de la défense des terres musulmanes car ils étaient sans aucun doute le plus puissant état du monde à cette époque particulière.

De nos jours le Monde Islamique est plongé dans l’ignorance, une ignorance volontairement entretenue de son histoire cependant le réveil est en cours, les premiers révolutionnaires se sont levés et ont ouvert la porte pour les prochaines générations. Le Monde Islamique sort de sa torpeur et veut maintenant connaitre son histoire mais quelle histoire ? Une histoire falsifiée ?

Nous avons même abandonné nos obligations religieuses quand Allah Exalté nous demande de vérifier la source de nos informations et Il, Exalté soit-Il dit dans Son Noble Livre : « Quand vous colportiez la nouvelle avec vos langues et disiez de vos bouches ce dont vous n’aviez aucun savoir ; et vous le comptiez comme insignifiant alors qu’auprès d’Allah cela est énorme. » (Sourate la Lumière, verset 15).

 

N’entendez-vous et ne lisez-vous donc pas tous ces mensonges sur notre histoire et sur l’Islam, ces mensonges quotidien depuis plus d’un millénaire sur Allah Exalté soit-Il, ces mensonges sur le Qur’an, ces mensonges sur le Messager de l’Islam Muhammad (sallallahou ‘aleyhi wa sallam) et même ces mensonges sur les Prophètes et les Messagers, même Issa Ibn Maryam (paix sur eux) et sa mère n’ont pas été épargné.

Tous les Prophètes et les Messagers, leurs épouses, le Qur’an, les Compagnons, les Omeyyades, les Abbassides, les Mamalik, les Sultans  tous ont été insulté, critiqué, renié et sali à travers des millions de livres. Pensez-vous donc que ces gens feront donc une exception pour les Ottomans et pour tout ce qui viendra par la suite ?

 

Vous le vivez chaque jour dans la presse et pourtant vous continuez de lire et écouter ces même personnes qui ont insulté le Dieu Suprême, votre religion, votre Livre, votre Prophète et pire vous allez jusqu’à jouer leur jeu et critiquer vos frères, votre religion, votre Livre et votre Shari’ah. Vous prenez tout ce qu’ils disent et écrivent pour argent comptant alors qu’Allah Exalté à lui les Louanges et la Gloire vous a mis en garde en disant dans Son Noble Livre : «  Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait. » (Sourate les Appartements, verset 6)

 

Pour revenir à l’Histoire des Ottomans, la première chose que fit Salim al-Awwal est donc l’unification des terres islamiques puis, il ordonna en Egypte, la construction d’une manufacture d’armes et d’un chantier naval d’où sortirent une grande quantité de navires qui servit à renforcer la flotte islamique en Mer Rouge, Méditerranée et Mer Noire. Ces mêmes navires chassèrent les vaisseaux croisés portugais de la Mer Rouge et Méditerranée et servirent à la protection des Lieux Sacrés de l’Islam et des terres musulmanes.

 

Et bien que tous l’ignore, c’est donc ce que firent les Sultans Ottomans moujahidine qui régnèrent hier sur le monde islamique. Sous le règne des Ottomans, la Palestine et Masjid al-Aqsa restèrent sous le couvert des Musulmans et il n’y avait nulle place pour les croisés et leurs amis les singes. De même nous ne devons pas oublier la position de Salim al-Awwal qui donna l’ordre d’interdire l’émigration juive au Sinaï suivit en cela par le Sultan Souleyman en l’an 927 de l’Hégire, Mourad ath-Thalith (III) et le Sultan ‘Abd al-Hamid II. N’est-pas le Sultan ‘Abd al-Hamid II qui répondit à Herzl venu demander la Palestine en 1896 : « Je ne peux vous donner une poignée de cette terre qui n’est pas la mienne ; elle appartient à la Nation Islamique qui a combattu pour l’amour de cette terre et l’a abreuvée de son sang. Les Juifs peuvent garder leurs millions ; si le Califat Islamique est détruit un jour alors ils seront en mesure de prendre la Palestine sans prix mais tant que je suis en vie, je préfère enfoncer une épée dans mon corps que de voir la terre de Palestine enlevée de l’ État Islamique. Cela n’arrivera jamais. Je ne vais pas commencer à découper notre corps alors que nous sommes vivants. »

 

Ceci fut la position des Sultans ottomans. Qu’arriva-t-il donc après la chute du Califat ottoman ? Lorsque ces derniers, agressés par le monde entier, faillirent, c’est toutes les terres islamiques qui allaient tomber les unes après les autres sous l’occupation, n’ayant plus personne pour les protéger. Et la Palestine tomba aussi et qui permit cela ? Les traitres qui vivaient dans l’ombre des Ottomans.

 

L’État Ottoman et ses Moujahidine confrontèrent l’Europe croisée durant 600 ans, du septième jusqu’au treizième  siècle de l’Hégire. L’État Ottoman fut le principal front contre les croisades successives qui tentèrent de déferler sur le Monde Islamique. Pour donner un exemple, le seul revenu complet d’une région (wilaya) du Grand État Ottoman servait uniquement pour la défense et l’armement tandis que l’Europe tirait ses revenus des terres musulmanes.

Est-ce que les Ottomans importaient leur nourriture ou quémandaient des emprunts aux mécréants ?

Sous l’État Ottoman le commerce du Monde Islamique était extrêmement développé et basé sur les valeurs de l’or de de l’argent et la Nation Islamique ne tomba dans les emprunts que vers la fin de l’État Ottoman. Nous avons traité de ce sujet dans le deuxième volume de l’Histoire du Maghreb et de l’Andalousie.

Lorsque l’État Islamique sortit, il ne sortit que pour l’établissement de la religion d’Allah à Lui les Louanges et la Gloire du fait qu’il était un état pour l’appel à la religion d’Allah Exalté.

 

Le Dr. ‘Abd al-‘Aziz Muhammad ash-Shinawi rapporte dans son livre ad-Dawlah ‘Uthmaniyyah Dawlah Islamiyyah Dawlah Moutala’a ‘Aleyha : « C’est au nom de l’Islam que le Sultan Muhammad II conquit Constantinople, la capitale de l’orthodoxie byzantine qu’il nomma La Maison de l’Islam (Islamboul) et prit pour capitale de la Nation Islamique. Au nom de l’Islam que le Sultan Souleyman, appelé à tort le Législateur (dans le sens où il inventait des lois) écrivit et appliqua les lois, ces lois qui n’étaient rien d’autre que la Shari’ah Islamique.

C’est au nom de l’Islam et suivant le Hadith prophétique annonçant la future conquête de Rome, la capitale papale, que le Sultan Souleyman débarqua ses armées et prit Otrante au sud de Italie après avoir capturé 11000 prisonniers et se prépara pour la conquête de Naples.

C’est avec cette vue aussi qu’il conquit les Balkans pour marcher sur l’Andalousie et rejoindre ses frères musulmans mais Allah à Lui les Louanges et la Gloire ne le permit pas car il mourut avant de pouvoir réaliser son plan. »

 

Tous les livres d’histoire rapportent que les Ottomans était un État Islamique favorable aux Juifs et leur ouvrit ses portes alors qu’ils faisaient l’objet de pogrom dans toute l’Europe chrétienne à cette époque et étaient en fuite. Ils ont rapporté aussi qu’un Sultan ottoman se maria avec une femme juive qui lui fut offerte du nom de Khoram Hasnawi Bassina qui, et il n’y a rien d’illicite en cela en Islam particulièrement s’il s’agit d’une prisonnière de guerre ou d’une Oumm al-Walad qui a un statut juridique particulier, le poussa à laisser entrer 100000 Juifs expulsés d’Espagne par Fardlande (Fernando) et Isabelle (Isabella). Vous n’êtes pas sans savoir qu’il n’y a pas une nation d’Europe qui n’a pas expulsé les Juifs de ses terres y comprit Ferdlande et Isabelle lorsqu’ils expulsèrent les Musulmans d’Espagne. L’Europe a tué un très grand nombre et toujours détesté les Juifs et n’étaient-ce le rôle d’« avant-garde contre le Barbarisme et de protecteur de la terre du Retour de ‘Issa Ibn Maryam, » qu’ils jouent en Palestine, l’antisémitisme serait largement plus développé néanmoins il revient en force actuellement en Europe et bientôt comme nous l’avons vu dans l’Abrégé de l’Histoire de la Fin du Monde dans l’Histoire des nations, cela éclatera au grand jour. 

N’ayant nulle part et personne ne voulant les accepter seuls les Sultans Ottomans les acceptèrent et 100000 Juifs débarquèrent en Salonique. Vingt mille d’entre eux se convertirent hypocritement d’apparence à l’Islam afin de planifier contre l’Islam et ils furent nommés al-Yahoud ad-Dawnamah al-Mourtadoun, (Juifs apostats dawnamah) d’où sont issus Kamal Attaturk né à Salonique, Tal’a Basha, Jawid etc.

 

Oubliez donc que l’Islam est une religion extrémiste mais plutôt tolérante (tatasamah). L’État Islamique a ouvert ces portes à ces réfugiés et leur offert la sécurité quant à l’opposé nous avons vu ce que les Serbes ont fait aux Bosniaques et aux Musulmans en Europe actuellement quand ce qui est à venir remplira les pages d’histoire d’obscurantisme. Ne parlons pas de ce que les Russes font aux Tchéchènes, les Juifs en Palestine, le Burma, le Sri Lanka, la Thaïlande, l’Afrique centrale, la Chine etc., il n’y a pas une prison au monde qui n’a pas de Musulmans.

 

Allah Exalté dit dans Son Noble Livre : « Or, ils ne cesseront de vous combattre jusqu’à, s’ils peuvent, vous détourner de votre religion.» (Sourate 2, verset 217) et : « S’ils vous dominent, ils seront des ennemis pour vous et étendront en mal leurs mains et leurs langues vers vous ; et ils aimeraient que vous deveniez mécréants. » (Sourate 60, verset 2)

 

Sous le règne des Ottomans les Gens du Livre vécurent en sécurité, libres de pratiquer leur religion et leurs affaires et jamais un Sultan Ottoman ne chercha à leur imposer l’Islam, la démocratie ou la tyranocratie ou des agents au service de l’Islam. Sous le règne ottoman la religion d’état pour les Musulmans était l’Islam et les lois gouvernementales la Shari’ah Islamique qui interdit de causer le moindre mal, physique ou oral, à ses adhérents sans prétexte juridique. Sous le règne ottoman, la religion islamique était respectée, propagée, entendue et appliquée. La Jurisprudence Islamique était la base dans tous les domaines de la vie et de la société que ce soit éducatif, culturel, militaire, économique, sociale ou juridique.

Sous le règne des Ottomans, la langue arabe était enseignée au côté de la langue turque qui était écrite avec l’alphabet arabe et comme l’a rapporté l’écrivain américain, Lee Pierre, l’enseignement des Ottomans était supérieur à celui des Européens.

 

L’État Ottoman avait un esprit ouvert non nationaliste et uni jusqu’en 1908 quand les militaires arrivèrent au pouvoir et particulièrement en 1909 quand le Sultan ‘Abd al-Hamid fut déposé. Les militaires placèrent trois Sultans après lui : Muhammad Rashad al-Khamis (5) Ibn ‘Abd al-Majid al-Awwal, Muhammad Wahid ad-Din ou Muhammad Thalath (3) Ibn Mourad al-Khamis, le Sultan ‘Abd al-Majid Ibn ‘Abd al-‘Aziz ath-Thani (2), trois Sultans pour détruire le Califat Islamique et au nom du Califat ils détruisirent le Califat, abolirent la Shari’ah et pulvérisèrent apparemment la Oummah Islamique. Cependant, aujourd’hui, ils doivent se mordre les doigts et réaliser qu’en fin de compte qu’ils n’ont détruits qu’eux-mêmes.

Et tout en allant à la mosquée pour prier uniquement pour tromper les gens, ils appelaient à la démocratie et à la liberté et sous le couvert de la liberté, ils essaient de détruire l’Islam, la Maison de l’Islam et les jeunes car la liberté n’a pas de place pour l’Islam, tout est toléré excepté l’Islam, quelle est donc cette liberté alors ? Avec cette liberté, ils introduisirent les ennemis de l’Islam dans les terres d’Islam et leur donnèrent plein pouvoir sur les Musulmans, voilà quel est donc le réel rôle de ces militaires au pouvoir qui ne sont rien d’autre que des agents ou des traitres qui ont été placé à la tête des nations musulmanes avec la chute des Ottomans.     

 

Views: 0