BANU UMAYYAH

Les scribes depuis le début de l’Islam

 

Hisham Ibn al-Kalbi et d’autres ont rapporté que le premier Arabe qui écrivit[6] (katib) en arabe fut Harb Ibn Oumayyah Ibn ‘Abd ash-Shams.

Abou Moussa al-Ash’ari a dit : « Le premier qui dit « Ceci dit » (amma ba’d), fut le Prophète Daoud (paix sur lui). Al-Haytham Ibn ‘Adi a dit : « Le premier qui a dit « Ceci dit » fut Qouss Ibn Sa’idah al- ‘Iyadi ».

 

Les scribes du Prophète (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) furent : ‘Ali Ibn Abi Talib et ‘Uthman Ibn ‘Affan (qu’Allah soit satisfait d’eux) qui écrivaient la révélation. S’ils étaient absents, Oubay Ibn Ka’b et Zayd Ibn Thabit (qu’Allah soit satisfait d’eux) l’écrivaient. Khalid Ibn Sa’id Ibn al-‘As et Mou’awiyah Ibn Abi Soufyan (qu’Allah soit satisfait d’eux) écrivait en sa présence ce qui concernaient ses affaires. ‘Abdallah Ibn al-Arqam Ibn ‘Abd Yaghouth et al- ‘Ala’ Ibn Ouqbah (qu’Allah soit satisfait d’eux) écrivaient pour les gens leurs affaires. ‘Abdallah Ibn al-Arqam écrivit souvent aux rois sur les recommandations du Prophète (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui).

 

‘Uthman, Zayd Ibn Thabit, ‘Abdallah Ibn al-Arqam, ‘Abdallah Ibn Khalaf al-Khouza’i, et Hanzalah Ibn ar-Rabi’ furent les scribes d’Abou Bakr (qu’Allah soit satisfait d’eux).

 

Zayd Ibn Thabit et ‘Abdallah Ibn al-Arqam furent aussi les scribes de ‘Omar Ibn al-Khattab. ‘Abdallah Ibn Khalaf al-Khouza’i, le père de Talha at-Talhat, fut responsable du Diwan[7] de Basra. Abou Jabirah Ibn ad-Dahhak al-Ansari était le secrétaire de ‘Omar dans la charge du Diwan de Koufa. ‘Omar Ibn al-Khattab (qu’Allah soit satisfait de lui) dit à ses secrétaires et gouverneurs: « Consignez les affaires sans délai et n’ajournez pas la tâche d’aujourd’hui à demain ; car si vous le faites, vous serez submergés par votre travail et vous oublierez lequel vous deviez consigner en premier ». Il fut le premier à établir les registres du Diwan parmi les Arabes dans l’Islam.

 

Marwan Ibn al-Hakam fut le secrétaire de ‘Uthman Ibn al-‘Affan (qu’Allah soit satisfait de lui). ‘Abdel Malik fut son secrétaire pour le Diwan de Médine, Abou Jabirah al-Ansari le responsable du Diwan de Koufa. Abou Ghatafan Ibn ‘Awf Ibn Sa’d Ibn Dinar, des Banou Douhman Ibn Qays Ibn ‘Aylan, Ahyab et Houmran Ibn Aban ses domestiques furent aussi ses secrétaires.

 

Sa’id Ibn Nimran al-Hamdani, qui fut responsable plus tard de la magistrature de Koufa pour Ibn az-Zoubayr et ‘Abdallah Ibn Mas’oud, furent les secrétaires de ‘Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah soit satisfait de lui). Il a été rapporté que ‘Abdallah Ibn Joubayr et ‘Oubaydallah Ibn Abi Rafi’ le furent aussi mais il y a des désaccords au sujet du nom d’Abou Rafi’. Certains ont dit que c’était Ibrahim, d’autres Aslam, d’autres Sinan, et aussi ‘AbderRahmane.

 

‘Oubayd Ibn Aws al-Ghassani fut le secrétaire de Mou’awiyah chargé de sa correspondance. Sarjoun Ibn Mansour ar-Roumi, son secrétaire dans la charge du Diwan des impôts (diwan al-kharaj). ‘AbderRahmane Ibn Darraj, un domestique (mawlah) de Mou’awiyah, fut aussi son secrétaire avec ‘Oubaydallah Ibn Nasr Ibn al-Hajjaj Ibn ‘Ala’ as-Soulami.

 

Ar-Rayyan Ibn Mouslim, Sarjoun et Abou az-Zou’ayzi’ah furent les secrétaires de Mou’awiyah Ibn Yazid.

 

Qabissah Ibn Dou’ayb Ibn Halhalah al-Khouza’i, surnommé Abou Ishhaq, fut le secrétaire de ‘Abdel Malik. Abou az-Zou’ayzi’ah, son Mawlah, fut chargé du bureau de la correspondance (diwan ar-rassa’il).

 

Al-Qa’qa’ Ibn al-Khalid al- ‘Absi fut secrétaire d’al-Walid. Son secrétaire pour le bureau de l’impôt fut Souleyman Ibn Sa’d al-Khoushani, son Mawlah ash-Shou’ayb al-‘Oumani responsable du département de l’état civil (diwan al-khatam), son Mawlah Janah responsable de la correspondance et son Mawlah Noufay Ibn Dhou’ayb fut le responsable du revenu des propriétés (moustaghallat)[8].

 

Souleyman Ibn Nou’aym al-Himym fut le secrétaire de Souleyman Ibn ‘Abdel Malik.

 

Le secrétaire de Maslamah Ibn ‘Abdel Malik fut son Mawlah Sami’ al-Leyth Ibn Abi Rouqayyah. Le Mawlah d’Oumm al-Hakam Bint Abi Soufyan, fut responsable du département de la correspondance, Souleyman Ibn Sa’d al-Khoushani responsable du bureau de l’impôt, Nou’aym Ibn Salamah, un Mawlah des Yéménites de Palestine, responsable du département de bureau de l’état civil. D’autres ont dit que Raja’ Ibn Haywah fut responsable du sceau.

 

Al-Moughirah Ibn Abi Farwah fut le secrétaire de Yazid Ibn al-Mouhallab.

 

Al-Leyth Ibn Abi Rouqayyah, le Mawlah d’Oumm al-Hakam Bint Abi Soufyan, Raja’ Ibn Haywah et Isma’il Ibn Abi Hakim, le Mawlah d’az-Zoubayr furent les secrétaires de ‘Omar Ibn ‘Abdel ‘Aziz. Souleyman Ibn Sa’d al-Khoushani le remplaçant de Salih Ibn Joubayr al-Ghassani, d’autres ont dit al-Ghoudani, fut chargé des impôts. ‘Adi Ibn as-Sabah Ibn al-Mouthannah fut aussi un de ses principaux secrétaires.

 

Avant que Yazid Ibn ‘Abdel Malik ne devienne calife, son secrétaire fut Yazid Ibn ‘Abdallah puis après ce fut Oussama Ibn Zayd as-Salihi.

 

Sa’id Ibn al-Walid Ibn ‘Amr Ibn Jabalah al-Kalbi surnommé Al Abrash et aussi Abou Moujashi, fut le secrétaire d’Hisham. Nasr Ibn Sayyar fut son responsable des impôts pour le Khorasan et Shou’ayb Ibn Dinar pour Ar-Rassafah.

 

Boukayr Ibn ash-Shammakh fut le secrétaire d’al-Walid Ibn Yazid. Salim, le Mawlah de Sa’id Ibn ‘Abdel Malik, responsable du département de la correspondance. ‘Abdallah Ibn Abi ‘Amr ou ‘Abdel A’la’ Ibn Abi ‘Amr le fut aussi tandis que ‘Amr Ibn ‘Outbah fut responsable de la résidence du califat.

 

‘Abdallah Ibn Nou’aym fut le secrétaire de Yazid Ibn al-Walid surnommé « le Réducteur (an-Naqis) ». ‘Amr Ibn al-Harith, un Mawlah du Banou Joumah, fut responsable de l’état civil, Thabit Ibn Souleyman Ibn Sa’d al-Khoushani et d‘autres ont dit ar-Rabi’ Ibn ‘Ar’arah al-Khoushani, responsable de la correspondance et an-Nadr Ibn ‘Amr, un Yéménite, fut responsable des impôts et il avait son propre sceau.

 

Le secrétaire du Diwan en Palestine pour Ibrahim Ibn al-Walid fut Ibn Abi Joum’ah.

 

Les secrétaires de Marwan Ibn Muhammad furent : ‘Abdel Hamid Ibn Yahya, le Mawlah d’al-‘Ala’ Ibn Wahb al-‘Amiri, Mous’ab Ibn ar-Rabi’ al-Khath’ami, Makhlad Ibn Muhammad Ibn al-Harith surnommé Abou Hashim, Mous’ab Ibn ar-Rabi’ al-Khath’ami surnommé Abou Moussa et Ziyad Ibn Abi al-Ward. ‘Uthman Ibn Qays, le Mawlah de Khalid al-Qasri, fut responsable de la correspondance. ‘Abdel Hamid Ibn Yahya fut réputé pour éloquence distinguée.

 

Le secrétaire d’Abou al-‘Abbas l’Abbasside fut Khalid Ibn Barmak. Salih Ibn al-Haytham, un Mawlah de Bint Raytah Abi al-‘Abbas, fut responsable de la correspondance.

 

Le secrétaire d’Abou Ja’far al-Mansour fut ‘Abdel Malik Ibn Houmayd, le Mawlah de Hatim Ibn an-Nou’man al-Bahili al-Khorassani. Hashim Ibn Sa’id al-Jou’fi et Abdel A’la’ Ibn Abi Talha des Banou Tamim furent ses secrétaires dans Wassit. Il a aussi été rapporté que Souleyman Ibn Makhlad fut aussi le secrétaire d’Abou Ja’far avec ar-Rabi’ et ‘Oumarah Ibn Hamzah qui était parmi les hommes les plus distingués.

 

Le secrétaire d’al-Mahdi fut Abou ‘Oubaydallah. Aban Ibn Sadaqah fut chargé de la correspondance et Muhammad Ibn Hamid responsable du Diwan militaire (diwan al-jound). Ya’qoub Ibn Daoud fut responsable de ses affaires et son ministre (wazir) qui fut remplacé plus tard par Fayd Ibn Abi Salih qui était un homme généreux.

 

Les secrétaires de Moussa al-Hadi furent ‘Oubaydallah Ibn Ziyad Ibn Abi Layla et Muhammad Ibn Hamid.

Yahya Ibn Khalid Ibn Barmak fut le ministre d’al-Hadi et son fils, Ja’far Ibn Yahya Ibn Khalid fut le ministre d’ar-Rashid.

 

 

Views: 0