BANU UMAYYAH

Al-Hassan et al-Houssayn Ibn ‘Ali Ibn Abi Talib

 

L’Imam al-Boukhari (puisse Allah le Très Haut lui faire miséricorde) a rapporté dans son Sahih qu’Anas Ibn Malik (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : « Il n’y a personne qui ressemblait plus au Prophète (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) que Hassan Ibn ‘Ali ». Et dans le Hadith Sahih toujours rapporté par al-Boukhari d’Abi Bakra (qu’Allah soit satisfait de lui) qui a dit : « J’ai vu le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) sur le Minbar (chaire de prêche) et Hassan à ses côtés parlant en bien de lui disant : « Cet enfant est un maître et peut-être par lui Allah réconciliera deux grands groupes de Musulmans ». Abou Bakra qui a rapporté le Hadith est un des grands Compagnons (qu’Allah soit satisfait de lui).

Les gens se sont divisés quant à sa généalogie en disant qu’il est Noufay’ ou qu’il est Masrouh ou qu’il est Noufay’ Ibn Masrouh ou qu’il est Masrouh al-Habashi ou qu’il est Noufay’ Ibn Harith Ibn Kaladah ath-Thaqafi et ils ont dit aussi qu’il était un serviteur (‘abd) de Harith Ibn al-Kaladah. La mère d’Abi Bakra (qu’Allah soit satisfait de lui) était Soumayah Jariyat al-Harith Ibn Kaladah, Oum Ziyad Ibn Abi. Abi qui prit le nom de Ziyad Ibn Abi Soufyan fut surnommé par le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) Abi Bakra parce que le jour de Taif, il se mit à l’ombre d’une chamelle et vint trouver le Prophète (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) en compagnie d’un enfant de Taif annoncer son Islam.

Le grand Tabi’i al-Hassan al-Basri (puisse Allah le Très Haut lui faire miséricorde) dit à son sujet : « Nul d’entre les Sahaba n’est venu à Basra et l’on habité mieux que ‘Imran Ibn Houssayn et Abi Bakra ». Abi Bakra (qu’Allah soit satisfait de lui) se retira lors de la grande sédition, et il ne participa ni à la bataille du Chameau et ni à celle de Siffin. Quant à ‘Imran Ibn Houssayn (qu’Allah soit satisfait de lui), il fut aussi un des grands Compagnons, il est ‘Imran Ibn Houssayn Ibn ‘Oubayd Ibn Khalaf al-Khouza’i qui devint musulman en l’an 7 de l’Hégire (628) et il fut aussi un de ceux qui fuirent la grande sédition.

 

Dans le Hadith rapporté par Abou Hourayrah (qu’Allah soit satisfait de lui), compilé par l’Imam Ahmad Ibn Hanbal, il dit : « Le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) sortit vers nous en compagnie d’al-Hassan et de Houssayn (qu’Allah soit satisfait d’eux et de leur père) chacun sur une épaule, et en les embrassant alternativement. Lorsqu’il (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) arriva à notre niveau, un homme lui dit : « O Messager d’Allah, les aimes-tu vraiment ? » Le Prophète (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) répondit : « Celui qui les aime m’aura aimé et celui qui les déteste m’aura détesté » ».

 

Quant au Hadith rapporté par l’Imam Mouslim de la mère des croyants ‘Ayshah (qu’Allah soit satisfait d’elle et de son père Abou Bakr as-Siddiq) il est dit : « Le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) sortit quand arriva al-Hassan Ibn ‘Ali, il le fit entrer et lorsque arriva Houssayn il le fit aussi entrer. Puis arriva Fatimah qu’il fit entrer suivit de près par ‘Ali qu’il fit entrer à son tour. Puis il dit : « Allah ne veut qu’éloigner de vous l’impur, ô gens de la maison (ahl al-bayt) et vous purifier » ».    

 

Dans le Hadith rapporté par Tirmidi d’Abi Sa’id al-Khoudri (qu’Allah soit satisfait de lui) le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Al-Hassan et al-Houssayn sont les maîtres des jeunes au Paradis ».

 

On a rapporté que ‘Oumayr Ibn Ishaq a dit : « Personne n’a parlé chez moi que j’aimais qu’il parle et qu’il ne se taise pas comme al-Hassan Ibn ‘Ali (qu’Allah soit satisfait d’eux). Je n’ai jamais entendu de lui une mauvaise parole sauf à une occasion. Et quelle était celle parole légère qu’il dit ? Il raconta qu’il y eut un jour un différend entre al-Hassan et ‘Amr Ibn ‘Uthman Ibn ‘Affan à propos d’un lopin de terre. Hassan fit quelque chose que ‘Amr n’agréa point. Hassan dit : « Il n’a chez nous rien qui ne vaille ». Telle est la plus mauvaise parole que je l’ai entendu dire. Allahou Akbar ! »

 

Al-Hassan donnait beaucoup en aumônes, il dépensait ses biens pour les besogneux et c’était un homme très généreux. Il fit vingt-cinq fois le pèlerinage de Médine à La Mecque à pied ! Et il est certain qu’il dut le faire en plein été sous une intense chaleur. N’avait-il donc pas les moyens d’acheter une monture ? Mais il recherchait la récompense de l’au-delà.

 

 

Al-Hassan Ibn ‘Ali Ibn Abi Talib

 

Plusieurs historiens et ‘Oulémas dont l’Imam Ibn Kathir ad-Dimashqi dans son livre « al-Bidayah wal Nihayah » ont beaucoup rapporté des mérites d’al-Hassan (qu’Allah soit satisfait de lui et de son père). Il a dit : « Abou Bakr (qu’Allah soit satisfait de lui) le chérissait, le rapprochait, l’honorait et l’aimait de même que ‘Omar Ibn al-Khattab (qu’Allah soit satisfait de lui) et que ‘Uthman Ibn ‘Affan (qu’Allah soit satisfait de lui). ‘Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah soit satisfait de lui) l’avait chargé de défendre la porte de la maison de ‘Uthman lorsqu’il fut assiégé et al-Hassan défendit la porte du Calife le sabre dégainé. Mais ‘Uthman eut peur que les rebelles s’en prennent à lui et aussi par respect pour son père ‘Ali, il lui ordonna par serment qu’il devait retourner chez lui ».

Al-Hassan était aussi bien mieux traité par son père mais aussi par ‘AbdAllah Ibn ‘Abbas (qu’Allah soit satisfait d’eux tous) qui le faisait monter sur sa monture à chaque fois qu’il le rencontrait. Lorsqu’al-Hassan et al-Houssayn allaient au pèlerinage, les gens les protégeaient pour qu’ils ne soient pas bousculés lors de la circumbulation (tawaf). ‘AbdAllah Ibn Zoubayr et Mou’awiyah (qu’Allah soit satisfait d’eux) les honoraient grandement.

Ceci est un exemple du respect des Sahaba envers les Gens de la Maison (ahl al-bayt qui sont la famille du Prophète (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui)) et cela fut rapporté par les grands historiens comme Ibn Kathir. Quand à ce que nous entendons ou lisons de nos jours écrit par certains groupes dissidents concernant les gens de la Maison (ahl al-bayt) n’est que pure diffamation. La cécité de ces gens leur fait croire qu’ils sont certainement meilleurs que la famille du Prophète (Saluts et bénédictions d’Allah sur lui) alors qu’ils sont les pires créatures que la terre ait porté ! Qu’Allah le Très Haut nous préserve de la cécité, de la diffamation et de l’égarement ! Et nous verrons la place de ces criminels le jour du Jugement.

 

Views: 0