BANU UMAYYAH

Quant aux tribus ‘Adnaniyah ou les tribus des Arabes mousta’diba connus sous le nom des ‘Adnaniyine, leur filiation remonte à ‘Adnan qui est un des enfants du Prophète Isma’il (paix sur lui) fils du Prophète Ibrahim, l’ami intime d’Allah le Très Haut (Paix et Bénédictions d’Allah sur lui).

De l’histoire connue, lorsque Ibrahim (paix sur lui) arriva avec Isma’il (paix sur lui), qui était encore un bébé, et sa mère Hajar à La Mecque, dans une vallée sans agriculture, il les laissa sous la vigilance d’Allah le Très Haut avant de retourner d’où il venait. Après l’apparition de la source de Zamzam, Hajar vécut près de cette source alors que la sécheresse au Yémen poussa les gens des tribus Qahtaniyah et ‘Amaliq à partir à la recherche d’un point d’eau. Les ‘Amaliq furent les premiers à arriver à La Mecque guidés par le vol tournoyant d’oiseaux qui indiquait la présence d’eau. Ils demandèrent la permission à Hajar de boire de l’eau et de rester auprès d’elle. Elle accepta à la condition que la source reste sa propriété. Le chef des ‘Amaliq ‘était as-Samaydah Ibn Hawbar.

Lorsque Isma’il (paix sur lui) grandit, il apprit l’arabe avec les ‘Amaliq et c’était la même langue que la tribu des Jourhoum tandis que la langue qu’il apprit de sa mère Hajar était la langue de son père Ibrahim (paix sur lui) le syriaque. Isma’il se maria à Jaddah Bint Sa’d al-‘Imlaqi mais elle ne resta pas longtemps son épouse car son père Ibrahim (paix sur lui), venu un jour en son absence, lui laissa un message le conseillant de changer d’épouse ce qu’il fit aussitôt à son retour. Jaddah ne connaissait pas Ibrahim et après avoir échangé avec elle des propos, il lui demanda de dire à son mari de : « Changer le seuil de sa porte » du fait que cette femme s’était trop plainte sur les conditions difficiles dans lesquels elle vivait avec son mari Isma’il (paix sur lui). Lorsque Isma’il revint et qu’elle lui rapporta les propos de cet homme étranger, il sut que c’était son père et il lui dit : « C’était mon père et il m’ordonne de te répudier ».    

Lorsque la tribu Jourhoum apprit que la tribu ‘Amaliq s’était établit à La Mecque, leur chef Harith Ibn Moudad Ibn ‘Amr Ibn Sa’d Ibn Raqib Ibn Zalim Ibn Hayni Ibn Najd Ibn Jourhoum décida de les rejoindre avec sa tribu.

Après cela, Isma’il se maria à Samah Bint Mouhalhil Ibn Sa’d Ibn ‘Awf Ibn Hayni Ibn Najd Ibn Jourhoum de qui, il eut par la grâce d’Allah Exalté, onze garçons. Et lorsque ‘Isma’il (paix sur lui) décéda, son fils Nabid s’occupa des affaires de La Mecque après lui. Lorsque Nabid Ibn Isma’il (paix sur lui) décéda, les Jourhoum s’occupèrent des affaires de La Mecque parce qu’ils étaient plus nombreux et plus forts que les enfants d’Isma’il (paix sur lui) et le premier d’entre eux qui s’occupa des affaires de La Mecque fut leur chef Harith Ibn Moudad qui partagea avec le chef des ‘Amaliq, as-Samaydah Ibn Hawbar, les affaires relatives à La Mecque. Cela conduisit à plusieurs conflits entre eux, puis des guerres et enfin la paix. Les affaires de La Mecque revinrent à Harith Ibn Moudad et aux Jourhoumite qui devinrent les Ahl al-Bayt, les gens de la maison, jusqu’au dernier d’entre eux qui fut al-Harith Ibn Moudad Asghar Ibn ‘Amr Ibn Harith Ibn Moudad al-Akbar.

‘Adnan eut plusieurs enfants dont Ma’ad Ibn ‘Adnan qui eut lui-même plusieurs enfants dont Nizar Ibn Ma’ad Ibn ‘Adnan qui eut pour enfants Moudar, Iyad, Rabi’ah et Anmar. Et la plupart des tribus ‘Adnaniyah sont issus de Moudar et Rabi’.

 

Quant aux tribus Moudariyah, il y a la tribu Khindis du nom de leur mère Layla Bint Houlwan Ibn ‘Oumran Ibn al-Hafid Ibn al-Qouda’a, surnommée par son mari Ilyas Ibn Moudar Khindis. Puis il surnomma ses enfants ‘Amr, ‘Amir et ‘Oumayr ; Moudrikah, Tabikhah et Qama’a qu’il affilia à leur mère. Les branches de la tribu Khindis sont la tribu des Bani Moudrikah, la tribu des Bani Tabikhah et la tribu des Bani Qama’a.

De la tribu des Bani Moudrikah Ibn Ilyas Ibn Moudar sont issue les tribus de Bani Oudayl Ibn Moudrikah, la tribu des Bani Kinanah Ibn Khouzaymah Ibn Moudrikah, la tribu des Bani Assad Ibn Khouzaymah Ibn Moudrikah, la tribu des Bani Houn Ibn Khouzaymah Ibn Moudrikah.

De la tribu des Bani Houn Ibn Khouzaymah Ibn Moudrikah sont issus deux tribus : ‘Adoul et al-Qara.        

De la tribu des Bani Kinanah Ibn Khouzaymah Ibn Moudrikah sont issus les Qouraysh et les Banou Bakr. Les Qouraysh sont donc une tribu Kinaniyah de même que les Banou Bakr.

De la tribu des Bani Bakr sont issus les Ghifar, les Ahabish qui sont des Arabes kinaniyoune et non pas des Ahbash des Habasha (éthiopiens). Ils furent appelés Ahabish (les alliés) du fait qu’ils étaient alliés à d’autres tribus éparpillées issues de Bani Harith Ibn ‘Abdel Manatiq Ibn Kinanah Ibn Khouzaymah Ibn Moudrikah.

Des Bani Houn Ibn Khouzaymah Ibn Moudrikah sont issus les Bani Moustaliq qui sont une tribu Khouza’iyah de Khouza’ah qui se sont alliés contre les Bani Bakr Ibn ‘Abdel Manatiq Ibn Kinanah et ont dit que cette alliance eut lieu près de la montagne Habash proche du sanctuaire sacré de La Mecque. Et du fait de cette alliance, ils furent appelés les Ahabish. Qouraysh est Fihr Ibn Malik Ibn Nadr Ibn Kinanah et tous ceux dont le grand père est Fihr Ibn Malik est donc un Qouraysh. Et ne peut être un Qourayshi que celui qui a pour grand père Fihr Ibn Malik. Les Qouraysh sont les Qouraysh al-Abatih et les Qouraysh Zawahir.

Les Qouraysh Abatih sont ceux qui habitent à La Mecque et ils sont divisés en dix branches. Les Banou ‘Abdel Manaf Ibn Qoussay Ibn Kilab Ibn Moura Ibn Ka’b Ibn Louhay Ibn Ghalib Ibn Fihri Ibn Malik. Les Banou ‘Abdel Manaf sont divisés en quatre branches : Les Banou Hashim Ibn ‘Abdel Manaf, Les Banou ‘Abd ash-Shams Ibn ‘Abdel Manaf, les Banou ‘Abdel Moutalib Ibn ‘Abdel Manaf et les Banou Nawfal Ibn ‘Abdel Manaf.

 

Donc les Qouraysh Abatih sont les ‘Abdel Manaf Ibn Qoussay, les Banou ‘Abd ad-Dar Ibn Qoussay Ibn Kilab, les Banou ‘Abdel ’Ouzzah Ibn Qoussay Ibn Kilab, les Banou Zouhra Ibn Kilab Ibn Moura, les Banou Tayma Ibn Moura Ibn Ka’b, les Banou Makhzoum Ibn Yaqada Ibn Moura Ibn Ka’b, les Banou ‘Adiyy Ibn Ka’b Ibn Louhay Ibn Ghalib, les Banou Joumah Ibn ‘Amr Ibn Qoussay Ibn Ka’b Ibn Louhay, les Banou Sahm Ibn ‘Amr Ibn Qoussay Ibn Ka’b Ibn Qoussay Ibn Sahm Ibn ‘Amr Ibn Qoussay Ibn Ka’b Ibn Louhay, les Banou ‘Amir Ibn Louhay Ibn Ghalib Ibn Fihr.

Quant aux Qouraysh Zawahir ils sont ceux qui habitaient à l’extérieur de La Mecque c’est à dire à l’extérieur du centre. Ils étaient les Banou Mouharib Ibn Fihr, les Banou Harith Ibn Fihr, les Banou Adram Ibn Fihr, les Banou Ma’is Ibn ‘Amir Ibn Louhay Ibn Ghalib Ibn Fihr.

 

De la tribu des Khindis Mouda’ir, la tribu Tabikhah Ibn Ilyas Ibn Moudar dont est issue la tribu Riba, les Banou Dabbah, les Banou Mouzaymah, la grande tribu des Banou Tamim.

L’autre grande branche de la tribu Moudariyah sont les tribus Qayssiyah de Qays Ibn ‘Aylani Ibn Moudar qui est ‘Aylan Ibn Moudar qui fut un homme important et d’où sa tribu tira son nom.

Parmi les tribus Qayssiyah, il y a les Banou Mouharib, les Banou Soulaym, les Hawazim une tribu très nombreuse. Toujours des tribus Qayssiyah, les tribus Ghatafaniyah et parmi elles, les Banou Loubyan, les Bani Fazara Ibn Loubyan, les Bani Moura Ibn ‘Awf Ibn Sa’d Ibn Loubyan.

Parmi les tribus Ghatafaniyah, les tribus des Bani Hafs Ibn Baghil Ibn Mourayth Ibn Ghatafan, les Bani ‘Abdillah Ibn Ghatafan.

Parmi les tribus Qayssiyah, il y a aussi les tribus des Bahilah, des Ghani, ‘Adwan et les Banou Fahm. Et ces tribus ont une grande importance dans l’histoire des Omeyyades.

L’autre grande branche des tribus kinaniyah est la tribu des Bani Rabi’ah Ibn Nizar qui était une implacable et puissante tribu d’où sont issus les tribus des Bani Zoubay’a Ibn Rabi’ah Ibn Nizar Ibn Mou’ad Ibn ‘Adnan, la tribu des Bani ‘Anada Ibn Assad Ibn Rabi’ah Ibn Nizar, la tribu des Bani ‘Abdoul Qays Ibn Afsa Ibn Jou’mi Ibn Jadilah Ibn Assad Ibn Rabi’ah Ibn Nizar.

Des tribus de Rabi’ah Ibn Nizar, il y a aussi les Banou Namir Ibn Qas Ibn Him Ibn Afsa Ibn Jou’mi Ibn Jadilah Ibn Assad Ibn Rabi’ah Ibn Nizar, la tribu des Bani Taghlib Ibn Wahil Ibn Qas Ibn Him.

Puis la tribu des Bani Bakr Ibn Wahil Ibn Qassid Ibn Him d’où est issu un nombre important de tribus dont la tribu des Bani Yashkour, les Bani Hanifah Ibn Loujaym Ibn Sa’d Ibn ‘Ali Ibn Bakr Ibn Wahil, les Bani ‘Ijli Ibn Loujaym Ibn Sa’d.

Des tribus Bakr Ibn Wahil sont issus les tribus Banou Shayban Ibn Tha’labah Ibn ‘Ouqabah Ibn Sa’d Ibn ‘Ali Ibn Bakr Ibn Wahil, les Bani Taymillah Tha’labah Ibn ‘Ouqabah, les Bani Zhoul Ibn Tha’labah Ibn ‘Ouqabah, les Bani Qays Ibn Tha’labah Ibn ‘Ouqabah.

 

Et pour finir sur les tribus ‘Adnaniyah, il y a aussi les Banou Iyad Ibn Nizar Ibn Mou’ad Ibn ‘Adnan qui sont peu nombreux, peu connu et qui n’ont ni la force des tribus des Banou Moudar et des Banou Rabi’.

Ici prends fin cette importante introduction et elle était obligatoire dans la mention de l’histoire des Omeyyades.

 

Views: 0