BANU UMAYYAH

Avant-propos

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux 

La louange est à Allah, nous cherchons protection auprès de lui, nous revenons à Lui et nous Lui demandons pardon pour le mal de nos âmes et pour nos viles actions. Celui qu’Allah guide est bien guidé et celui qu’Il égare tu ne lui trouveras aucun secours.

La parole la plus véridique est le Livre d’Allah et le meilleur guide est Son Serviteur et Messager Muhammad, Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui, sur sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivront sur le droit chemin jusqu’au jour de la rétribution.

J’atteste qu’il n’y a nulle divinité excepté Allah et j’atteste que Muhammad est Son serviteur et Messager, le sceau de la prophétie.

 

Tout d’abord que mes sincères louanges soient à Allah Exalté le Très-Haut à Lui la Gloire qui m’a permis de finir ces quatre volumes et il est évident que sans Lui, je n’aurais pu rien faire. J’espère donc qu’Il m’assistera pour finir mon projet qui consiste en quelques volumes supplémentaires.

 

Il a été volontairement omis par l’auteur de ces traductions certain détails historiques, concernant la bataille du Chameau ou le jugement entre ‘Ali Ibn Abi Talib et Mou’awiyah (qu’Allah soit satisfait d’eux).

Avant de commencer la lecture de cet Abrégé, je dois vous rappeler qu’il est obligatoire de respecter et qu’il ne convient pas de juger ou d’avoir des pensées négatives sur les grands Sahaba de quelque manière que ce soit ! A eux ce qu’ils ont accomplis (qu’Allah soit satisfait d’eux) et à vous ce que vous avez accomplis !

L’ultime argument est qu’ils étaient des Sahaba, choisis par Allah à Lui les Louanges et la Gloire, pour assister Son Messager et nous servir d’exemples jusqu’à la fin des temps tandis que nous, nous ne sommes rien, tout justes des arrivistes incapables de défendre notre Prophète et notre religion et notre meilleure qualité est la critique des autres. Ils étaient les Compagnons du Messager d’Allah (saluts et bénédictions d’Allah sur lui), les meilleures générations de tous les temps et ils ont non seulement défendu avec leur richesse, corps et âme le Prophète (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) et l’Islam mais en plus, ils vous ont amené l’Islam sur un plateau en or ! Soyez donc humbles et reconnaissants !

 

Bien que nous avons déployé tous les efforts pour présenter cette traduction, je demande votre indulgence pour les erreurs que nous avons certainement du commettre dans la transcription des centaines de noms propres.

Un grand nombre de mots arabes de villes, de lieux et de personnages n’ont pas leur équivalent en français, nous avons donc francisé le nom original à qui nous avons attribué une majuscule et s’ils existent, je les ignore.

De même seules les trois religions révélées et leurs adeptes porteront des majuscules.

Du fait qu’il n’existe pas de majuscules dans la langue arabe, les mots arabes cités entre parenthèses, qu’ils soient des noms propres ou de lieux seront sans majuscule néanmoins les mots courants utilisés dans le texte, comme Hajj, porteront des majuscules excepté les noms de toutes les déviances qui ne méritent aucune considération.

Les mots « califes » ou « émir » ne porteront des majuscules que lorsqu’ils seront attribués aux quatre premiers Califes de l’Islam.

La lecture des mots arabes cités entre parenthèses plus par souci de style (zwaq) que d’érudition (‘ilm), a été simplifiée au son courant. Seules les lettres suivantes ont été transcrites comme suit :

ح = h , خ = kh, ع = ‘, غ = gh, ه     = h, ء = ‘. 

 

Je demande donc pardon à Allah pour toutes les erreurs que j’aurais pu commettre et que j’ai certainement commis bien que j’ai relus ce livre un certain nombre de fois. Je Lui demande de faire de ce travail effectué pour la recherche de Sa Satisfaction une œuvre utile pour les Musulmans, un bouclier de protection le jour où les cœurs se figeront dans les gorges et de nous faire miséricorde dans les deux mondes. 

J’aimerai préciser que toute la récompense revient aux auteurs initiaux de cet œuvre magistrale, puisse Allah à Lui les Louanges et la Gloire les récompenser très largement en bien, et que je ne suis que le tout dernier maillon de la chaîne. Ce qui suit est juste une insignifiante traduction d’une infime partie de leurs excellents ouvrages qui continuent de se transmettre au fil des siècles et c’est là que l’on juge l’excellence de leurs bénédictions.  

Puisse Allah Exalté bénir et saluer Son Noble Messager, Sa famille, ses Compagnons et leurs suivants. 

‘Abdel Hakim Mouslim Islam Boutrif

 

Views: 0