CROISADES

Des futures croisades

 

Avant de citer des Ahadith du Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) concernant ces futures croisades, j’aimerais, au regard de ce que nous avons déjà mentionné, vous rapporter quelques autres Ahadith de circonstance en ce qui concerne les signes précurseurs de l’Heure.

 

 

Le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) a dit : 

– « L’honnête sera accusé de trahison tandis que l’on fera confiance aux traîtres. » (Ahmad, Bazzar, At-Tabarani).

– « Les mauvaises personnes seront honorées, les bonnes rabaissées. » (Al-Hakim).

– « Quand le commandement sera confié à ceux qui n’en sont pas dignes. » (Al-Boukhari).

– « L’Heure n’aura pas lieu tant que n’augmentera pas al-‘Arj ». Il fut alors demandé : « Et qu’est-ce le ‘Arj. » Le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) répondit : « Le meurtre, le meurtre. » (Mouslim)

– « Par Celui qui tient ma vie entre Ses Mains, ce monde ne disparaîtra pas avant que ne vienne pas une époque où l’assassin ne saura pas pourquoi il a tué et que la victime ne connaîtra pas non plus pourquoi elle a été tuée. » (Mouslim).

 

Nous avons vu dans le texte l’absolue vérité de ces Ahadith qui sont renforcés au jour le jour par tous les évènements que nous voyons à travers le monde.

 

Des futures croisades :

– Awf Ibn Malik a rapporté que le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « … puis un pacte qui vous liera aux «fils des jaunes» (Bani al-Asfar) qui vous trahiront et viendront vous affronter avec une armée de quatre-vingts étendards, chaque étendard ralliant douze mille hommes. » Boukhari

Sachant qu’à cette époque :

Al-Leyth Ibn Sa’d, a rapporté que Moussa Ibn ‘Ali tenait de son père ces propos, qu’al-Moustawrid tint devant ‘Amr Ibn al-‘As (qu’Allah soit satisfait d’eux tous) : « J’ai entendu ces propos de la bouche de l’Envoyé d’Allah, Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui : « Quand l’Heure aura lieu les « Roum » seront les plus nombreux[1]. » ‘Amr intervint : « Sache ce que tu dis ! Je l’ai entendu de l’Envoyé d’Allah, assurai-je. ‘Amr reprit : « Alors, ils auront quatre qualités[2] : ce seront les gens les plus solides pendant les périodes de troubles, les plus prompts à se réveiller après une épreuve, les plus prompts aussi à se retourner (contre leurs ennemis) après avoir feint la fuite, et les plus bienveillants à l’égard du pauvre, du faible et de l’orphelin. Ils auront un cinquième mérite : ce sont eux qui se préserveront le mieux de la tyrannie des rois. » (Mouslim)

 

Dzou Mikhar rapporte avoir entendu le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) dire : « Vous allez faire une alliance de paix avec les Romains et vous combattrez ensemble un ennemi commun. Vous sortirez vainqueurs de cette guerre et vous acquerrez un grand butin. Puis, vous descendrez dans un pâturage plein de collines ; là, un chrétien lèvera la croix et s’écrira : « c’est la croix qui a gagné ! » Un soldat parmi les musulmans s’irritera cette provocation et cassera la croix. Devant cela, les Romains trahiront leur pacte et se rassembleront pour la grande tuerie. Les musulmans se précipiteront alors vers leur armes et combattrons. Allah Exalté fera grâce à cet escadron du rang de martyr. » (Abou Daoud et autres)

 

Abou Hourayrah a rapporté que Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « L’Heure ne se dressera pas avant que les Romains n’occupent Al-A’maq ou Dabiq[3]. Alors une armée formée de meilleurs hommes de la terre sortira de Médine pour les affronter. Quand les deux armées se trouveraient face à face les Romains diront : « Laissez-nous combattre ceux d’entre nous qui ont renié leur religion ! » Les Musulmans leur répondront : « Non par Allah, nous ne vous laisserons par le faire car ils sont nos frères. Les deux armées alors livreront bataille : un tiers de l’armée quittera le lieu du combat et Allah ne leur pardonnera pas, un tiers sera tué et ils seront les meilleurs martyrs, auprès d’Allah quant au tiers restant, il subira une dure épreuve et fera la conquête de Constantinople. Pendant qu’ils seront en train de partager le butin, après avoir accroché leurs sabres aux oliviers, le diable s’écrira : « Le Messie vient de vous remplacer auprès de vos familles ! » Or, cela sera faux : ce n’est que lorsqu’ils arriveront à Damas que le Messie apparaîtra. Tandis qu’ils s’apprêteront au combat et qu’ils égaliseront les rangs, l’appel à la prière sera lancé alors ‘Issa Ibn Mariam (paix sur lui et sa mère) descendra alors du ciel et dirigera la prière. Lorsque l’ennemi d’Allah l’apercevra, il se mettra à fondre comme du sel dans l’eau ; et si Allah l’avait laissé, il aurait fondu jusqu’à son anéantissement. Mais Allah Le tuera par la main du Messie qui fera voir aux Musulmans son sang à la pointe de sa lance. » (Mouslim)

 

Youssair Ibn Jabir a rapporté: « Un vent violent souffla à Koufa. Un homme arriva, répétant cette phrase: « ô AbdAllah Ibn Mas’oud! L’heure fatale est arrivée. » ‘AbdAllah qui s’accouda lui répondit : « L’heure Suprême ne se dressera avant qu’on ne se désintéresse du partage d’un héritage ou qu’on ne se réjouisse d’un butin » puis (faisant signe de sa main vers la Syrie ou le nord), il poursuivit : « Une armée ennemie entreprendra un combat contre les Musulmans, et ceux-ci les affronteront par une armée pareille. » Je lui demandai : « Tu veux dire les Romains ? » « Oui » me répondit-il, « il y aura à ce moment une lutte acharnée. Les Musulmans enverront une troupe n’ayant d’autre but que de revenir victorieux, ils combattront les Romains jusqu’à ce que la nuit les sépare, alors chacune des deux armées (les survivants) reviendra à son camp sans victoire. Comme la première troupe des Musulmans trouvera la mort, ils en enverront une autre n’ayant qu’un seul but : revenir victorieuse. Ces hommes combattront les Romains jusque la nuit et alors (les survivants de) chacune de deux armées reviendra à son camp sans victoire. Comme la deuxième troupe des Musulmans trouvera la mort, ils enverront sur le champ de bataille une troisième qui luttera contre les Romains jusque la nuit, puis (les survivants de) chacune des deux armées reviendra à son camp sans porter la victoire. La troisième troupe, ayant trouvé la mort, les musulmans rassembleront les derniers d’entre eux, et Allah alors mettra en déroute les Romains, et ils seront tués d’une façon dont on n’a pas vu de pareille, ou suivant une variante, qu’on ne verra plus de pareil, de sorte que l’oiseau, en survolant leurs cadavres ne pourra pas les survoler sans qu’il ne tombe mort. A ce moment on comptera le reste dont le nombre sera proche de cent, et on ne trouvera qu’un seul survivant. Alors, de quel butin pourrait-on se réjouir ? Quel héritage devrait-on partager ? Se trouvant ainsi, ils entendront parler d’un malheur qui sera pire encore, car un crieur viendra leur dire que l’Antéchrist vient de les remplacer sur leurs familles, ils jetteront alors ce qui se trouvait entre leurs mains, et se dirigeront contre lui en envoyant d’abord une dizaine de cavaliers qui formeront leur avant-garde. L’Envoyé d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Je connais bien leurs noms et ceux de leurs pères, la couleur de leurs chevaux. Ils seront à cette époque les meilleurs sur la terre ou suivant une variante, parmi les meilleurs cavaliers sur la terre. »

 

Abou ad-Darda a rapporté que le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « La capitale des Musulmans le jour de la grande tuerie sera Damas, une des meilleures villes du Sham. » (Abou Daoud)

 

Abou Hourayrah rapporte que le Messager d’Allah (Saluts et Bénédictions d’Allah sur lui) a dit : « Avez-vous déjà entendu parler d’une ville dont une partie est sur terre et l’autre partie en mer ? » Ses compagnons lui dirent : « Oui, ô messager d’Allah ! » Il dit alors « L’heure ne viendra pas avant que soixante-dix mille musulmans parmi les fils d’Isaac la conquerront. Lorsqu’ils arriveront, ils ne combattront pas avec leurs armes ni ne lanceront des flèches ; ils diront : La ilaha illallah wa-allahou akbar » (Nulle divinité excepté Allah et Allah est Grand) et la première partie qui est en mer tombera. Puis, ils diront une seconde fois : « la ilaha illallah allahou akbar » et la seconde partie tombera. Puis, ils diront une troisième fois « la ilaha illallah allahou akbar » et ils l’investiront en bénéficiant de son butin. Puis, alors qu’ils seront en train de partager le butin, ils entendront un cri : « l’Antéchrist est sorti ! Alors, ils abandonneront tout et reviendront[4]. » (Mouslim)

 

 

 

 

[1] Il ne fait aucun doute que de tous temps les Banou al-Asfar (peut-on laisser supposer que ce mot pourrait sous-entendre mécréants ?) ont toujours été plus nombreux que les Musulmans et c’est pour cette raison qu’ils ont toujours déployé des armées tellement plus nombreuses. Pour exemple nous pouvons citer que la population de l’Algérie, un état quatre fois plus large que la France comptait en 2012, 35 millions d’habitants tandis que la France 60 millions. Que dire alors à l’échelle mondiale ?      

[2] Il semble qu’il faille voir là les qualités qui donneront aux « Roum », en dépit de leur manque de conviction religieuse, la suprématie sur l’ensemble des autres communautés bien qu’ils imposent aux autres communautés des dirigeants injustes qu’ils agréent.

[3] Deux localités situées auprès d’Alep en Syrie.

[4] Pour les sources et le Tafsir de Qourtoubi et d’Ibn Kathir sur ces Ahadith, vous trouverez de plus ample informations sur nos pages Internet : http://alfatihoun.edaama.org/Fathul%20Moubin/FathulMoubin/Ahadith/Signes.html et

http://alfatihoun.edaama.org/Fathul%20Moubin/FathulMoubin/Ahadith/Prodromes.html.

Un nombre considérable d’autres sites ont tous rapporté de nos pages dans qu’un seul d’entre eux ne mentionne la source !

 

Views: 0